Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

Dordogne : le ministre de l'intérieur attendu pour les 50 ans du centre d'entraînement des forces de gendarmerie

mardi 12 mars 2019 à 13:23 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, est attendu ce vendredi à Saint-Astier pour célébrer les 50 ans du centre national d'entraînement des forces de gendarmerie. Il sera accompagné de son secrétaire d'Etat Laurent Nuñez

Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nunez sont attendus en Dordogne. Ici avec le général Lizurey, patron de la gendarmerie
Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'Etat Laurent Nunez sont attendus en Dordogne. Ici avec le général Lizurey, patron de la gendarmerie © Maxppp - Maxppp

Saint-Astier, France

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, est attendu ce vendredi à Saint-Astier en Dordogne pour célébrer les 50 ans du centre national d'entraînement des forces de gendarmerie. Il sera accompagné de son secrétaire d'Etat Laurent Nuñez.

Le service de presse du cabinet du ministre de l'intérieur le confirme à France Bleu Périgord. Mais les détails de la visite seront connus seulement ce jeudi.

Christophe Castaner devrait assister à des démonstrations de maintien de l'ordre au sein du CNEFG, où travaillent en permanence 210 gendarmes et formateurs ainsi que des civils. 

Il devrait également y avoir un saut en parachute de démonstration du GIGN, ou encore la remise des brevets du stage national du diplôme d'arme avec des centaines de gendarmes présents.

Le CNEFG forme chaque année entre 13.000 et 15.000 stagiaires aux techniques du maintien de l'ordre. Mais également des forces de police ou de gendarmerie étrangères, du Pakistan à l'Espagne, en passant par l'Arabie Saoudite, les Etats-Unis ou l'Italie. 

Le centre a été créé au lendemain des manifestations de mai 1968 pour donner une formation commune à tous les gendarmes français.