Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dordogne : les voitures de la députée LREM Jacqueline Dubois et son mari incendiées

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu
Vezac, France

Les voitures de la députée LREM Jacqueline Dubois et de son mari ont été incendiées ce samedi soir devant leur domicile à Vézac. C'est Jacqueline Dubois elle-même qui a vu les flammes à l'extérieur.

La députée LREM du Sarladais Jacqueline Dubois.
La députée LREM du Sarladais Jacqueline Dubois. © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

C'est la députée Jacqueline Dubois elle-même qui a vu les flammes devant son domicile ce samedi soir vers 23h : sa voiture et celle de son mari brûlaient. Les gendarmes ouvrent une enquête, mais le ou les incendiaires ne sont pas encore identifiés. "Je m'en suis rendue compte en éteignant la lumière me couchant. J'ai vu une lueur à l'extérieur, et en ouvrant mes volets, j'ai découvert l'incendie", raconte la députée, qui a eu peur que les flammes atteignent la maison.

"Ce sont des menaces, ce sont des pressions, ce sont des messages qui disent 'dégagez', mais moi je ne dégagerai pas" - Jacqueline Dubois

"Je suis surprise. Je suis une personne paisible, je me suis engagée en politique pour proposer une nouvelle voie. Je ne comprends pas que l'on puisse exercer délibérément une telle violence, à Paris ou ailleurs. Ce sont des menaces, ce sont des pressions, ce sont des messages qui disent 'dégagez', mais moi je ne dégagerai pas. J'assurerai ma fonction le temps de mon mandat", poursuit Jacqueline Dubois. 

Soutiens politiques

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, dénonce cette agression sur Twitter : "Une nouvelle fois, une députée de notre groupe, Jacqueline Dubois, victime d'une agression. Sa voiture et celle de son mari incendiées [...] devant leur domicile. Condamnation sans réserve et pensées amicales à notre collègue"

Le prssident du groupe LREM à l'Assemblée a apporté son soutien sur Twitter - Aucun(e)
Le prssident du groupe LREM à l'Assemblée a apporté son soutien sur Twitter

Le président (PS) du Conseil départemental Germinal Peiro a également téléphoné à Jacqueline Dubois, pour l'assurer de son soutien

"J'ai moi-même déjà été menacé à mon domicile par les opposants à Beynac, j'ai été menacé de mort sur Facebook. Je trouve qu'il y a une dérive envers les élus en ce moment. N'oublions pas que c'est le peuple qui les a élus, et que la démocratie représentative, ça existe", réagi le président du département. "Je tiens à lui dire qu'au-delà de nos différences politiques, _je lui assure mon soutien plein et entier_"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu