Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : Marlène Schiappa juge "peu valorisante pour les femmes" la publicité du Syndicat départemental des déchets

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Lors de sa visite à Bergerac ce lundi 11 février, Marlène Schiappa a découvert la publicité du SMD 3 qui a fait polémique en Périgord. La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations l'a jugée peu valorisante pour les femmes.

Marlène Schiappa a participé à un débat salle René Coicaud à Bergerac avec 200 personnes du monde associatif
Marlène Schiappa a participé à un débat salle René Coicaud à Bergerac avec 200 personnes du monde associatif © Radio France - Emmanuel Claverie

Une femme vêtue de rouge, allongée sur un tas d'immondice. La une du magazine du mois de janvier du SMD 3, le syndicat mixte de gestion des déchets de la Dordogne a été à l'origine d'une belle polémique le mois dernier, notamment sur les réseaux sociaux. "Une violence faite aux femmes" avait notamment estimé Pascale Martin, présidente de l'association Femmes Solidaires, en Dordogne. 

Une publicité peu valorisante pour l'image des femmes" 

En visite ce lundi 11 février à Bergerac où elle participait à un débat sur le thème de l'égalité hommes / femmes, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations Marlène Schiappa a pris connaissance de la une du journal. "La place des femmes dans la publicité doit nous interroger" a réagi la secrétaire d'état. On s'aperçoit qu'il y a une communication qui est sexiste et qui est vraiment une communication d'arrière-garde. Je pense qu'il faudrait qu'on ait davantage de guides  pour  la communication non-sexiste, - le Conseil à l'égalité en a produit certains-  et puis qu'on cesse de considérer que les femmes sont des objets qu'on peut mettre en scène de façon dégradantes et humiliantes".

La photo publiée sur le magazine du SMD3
La photo publiée sur le magazine du SMD3 - SMD 3

Les organismes publics doivent donner l'exemple

Pour la secrétaire d'état, les organismes publics doivent donner l'exemple. "Je sais que cela nécessite un tout petit peu de créativité de sortir des clichés sexistes, mais je crois que représenter une femme allongée parmi des poubelles pour traiter des déchets, ce n'est pas forcément quelque chose qui est très valorisant pour les femmes" a-t-elle conclu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess