Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : un ex dirigeant du FN crée l'Assemblée des Droites Nationales

24000 Périgueux, France

Un ex cadre de Front National en Dordogne, Wilfried Peyronnet vient de créer son propre parti, l'Assemblée des Droites Nationales. Un parti qui veut donner la parole aux électeurs et ne pas être bäillonné par des contingences nationales.

Wilfried Peyronnet candidat FN, Bergerac 1.
Wilfried Peyronnet candidat FN, Bergerac 1. © Radio France - François Sauvestre

Une nouveau parti vient de voir le jour en Dordogne, l'ADN, l'Assemblée des Droites Nationales. C'est un ex dirigeant du Front National, Wilfried Peyronnet, qui est à l'origine de la création de ce parti. Wilfried Peyronnet a été secrétaire général adjoint  du FN en Dordogne jusqu'à l'année dernière et candidat lors des dernières élections départementales sur le canton de Bergerac 1. Lors de la constitution des listes pour les élections régionales, il avait été relégué à une place qui ne lui convenait pas par le parti de Marine Le Pen. Il avait ensuite pris ses distances en étant extrêmement critique avec le parti frontiste.

"Un parti pour représenter l'ADN des Français"

Wilfried Peyronnet a donc décidé de sauter le pas en créant son propre parti, profitant des dissensions nées autour du parti en Dordogne et notamment de la remise en cause de son ancien patron, le bergeracois Robert Dubois. Wilfried Peyronnet estime que le Front National n'a pas tenu ses promesses. Il veut dit--il que son parti " représente l'ADN des Français".

L'ADN veut faire des émules dans d'autres départements

Pour l'instant, l'ex candidat FN affirme qu'une vingtaine de personnes ont déjà adhéré dont une quinzaine issues des rangs du Front National. L'ADN envisage de présenter des candidats à toutes les élections locales et même aux législatives de juin prochain. Pour l'instant le parti a été créé en Dordogne mais dans les statuts Wilfried Peyronnet a fait en sorte que des sections puissent voir le jour dans d'autres départements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu