Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Dotations de l' Etat : douche froide pour les communes de la Vienne

vendredi 13 avril 2018 à 18:14 Par Vincent Hulin et Baudouin Calenge, France Bleu Poitou

Les maires de la Vienne vont devoir se serrer la ceinture: ils viennent d'apprendre que la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) que leur verse l’État chaque année va finalement baisser. C'est un coup de massue pour les élus qui perdent gros.

Mairie de St Georges les Baillargeaux
Mairie de St Georges les Baillargeaux - Mairie

Poitiers, France

La mauvaise nouvelle pour 155 des 431 maires de la Vienne qui viennent d'apprendre que la Dotation Globale de Fonctionnement que leur verse l' État chaque année va baisser et pour certains de manière très forte ! Cette dotation représente la plus importante aide allouée par l’État. Le pire c'est que toutes les communes ont déjà voté leur budget 2018 en s'appuyant sur la promesse du gouvernement qu'il n'y aurait pas de baisse de la DGF.

C'est un coup de massue

Parmi les communes de la Vienne impactées on retrouve St Georges-les-Baillargeaux, près de Poitiers, dont le maire Jean Claude Boutet est abasourdi "Pour notre commune c' est un manque à gagner de 218.000 euros, c'est 1/4 de la dotation, autant d'économies à trouver dans les frais de fonctionnement ce n'est pas même de l'investissement. Il faut qu'on trouve des économies alors qu'on a déjà voté notre budget. Si on ne peut plus faire les travaux de voirie par exemple il faudra expliquer pourquoi, en tous cas c'est un coup de massue."

beaucoup de communes sont déjà à l'os

Yves Bouloux, Sénateur (LR) de la Vienne et ancien Président de l'Association des Maires de la Vienne est lui aussi très remonté :"Aujourd'hui beaucoup de communes sont déjà "à l'os" et elles vont finir par remettre les clés à Mme la Préfète c'est insensé quoi !"