Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Toulouse : réécoutez le duel Moudenc / Maurice

-
Par , France Bleu Occitanie

À deux jours du deuxième tour des élections municipales, les deux candidats à la mairie de Toulouse étaient sur France Bleu Occitanie ce vendredi. S'il est élu, Jean-Luc Moudenc dit qu'il ne fêtera pas sa victoire, Antoine Maurice prévoit un rassemblement dans la ville.

Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice sur France Bleu Occitanie
Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice sur France Bleu Occitanie © Radio France - FBO

Dernier match des municipales à Toulouse ce vendredi matin sur France Bleu Occitanie. À deux jours du deuxième tour, les deux finalistes au Capitole ont pris la parole pendant cinq minutes.

Pour l'écologiste Antoine Maurice d'Archipel Citoyen, les sondages qui le donnent en tête sont "les signes que le changement est possible". Jean-Luc Moudenc se dit "extrêmement serein", et "demande aux Toulousains de se mobiliser et de faire mentir les sondages". Le maire sortant LR considère que ces sondages peuvent être ressentis par les concitoyens "comme un moyen de les dépouiller de leur droit pourtant souverain de décider".

La première mesure qu'ils prendront

"La première mesure, c'est la mise en application de tout ce qu'on a préparé depuis un mois et demi pour les enfants cet été. J'ai souhaité qu'on renforce les dispositifs d'accueil des enfants, il va y avoir plus de jeunes présents à Toulouse à cause des conséquences de la crise, on a recruté 1.000 animateurs de plus pour ça. Ce sera l'été de la jeunesse", répond Jean-Luc Moudenc.

"Dès notre arrivée, la priorité sera de préparer la période estivale à la fois pour permettre l'accueil de loisirs pour tous les petits Toulousains mais aussi organiser des animations culturelles et sportives dans tous les quartiers pour les Toulousains qui ne pourront pas partir en vacances et préparer la rentrée scolaire", dit Antoine Maurice.

RÉÉCOUTEZ - Antoine Maurice sur France Bleu Occitanie

RÉÉCOUTEZ - Jean-Luc Moudenc sur France Bleu Occitanie

À quoi ressemblera Toulouse dans six ans

"Toulouse sera une ville plus apaisée et qui respirera par les actions concrètes qu'on aura mises en place en terme de transports en commun : bus, métro, train et également pistes cyclables qui seront réalisées - 600 kms à l'échelle du mandat - mais aussi une ville plus végétalisée qui permettra d'avoir des îlots de fraîcheur. Une ville qui sera engagée dans la transition écologique avec des nouvelles filières d'emplois-climat [...] et une ville où les Toulousains seront plus heureux car ils auront été véritablement partie-prenante de la fabrique de leur ville", répond Antoine Maurice. 

"Une Toulouse qui aura renoué avec la nature beaucoup plus fortement, on veut planter 100.000 arbres d'ici 10 ans [...] l'écologie n'appartient pas à un parti, c'est pas Monsieur Maurice qui va prendre possession de l'écologie. Il nous la faut à tous. La différence entre lui et moi, c'est que moi je fais de l'écologie pragmatique, lui une écologie beaucoup plus idéologique et surtout il a mis l'extrême gauche dans son équipe ce qui pose aujourd'hui beaucoup de questions à la gauche responsable, à la gauche humaniste qui est une tradition toulousaine extrêmement forte", dit Jean-Luc Moudenc.

Le trait de leur caractère qui va convaincre

"On va vivre une période difficile. Je crois que lorsqu'on est au milieu de la tempête, il vaut mieux un capitaine qui ait de l'expérience, qui soit aguerri. Ça ne veut pas dire un capitaine qui soit refermé sur lui-même, non. C'est un capitaine qui permet à de nouveaux talents de monter à bord", répond Jean-Luc Moudenc.

"Je suis un homme d'écoute, de dialogue et de l'apaisement et c'est ce dont Toulouse a besoin dans une ville qui a été fragmentée et des Toulousains qui ont été divisés. Demain je veux rassembler les Toulousains et les Toulousaines", dit Antoine Maurice.

Comment ils fêteront leur victoire

"Nous sommes en train de chercher un lieu suffisamment grand pour quand même accueillir un certain nombre de militants tout en respectant les conditions sanitaires mais si nous gagnons dimanche bien sûr nous irons dans l'espace public et auprès des Toulousaines et des Toulousains [...] On peut retrouver une certaine liberté en respectant les conditions sanitaires avec les masques et en gardant les distances physiques nécessaires", répond Antoine Maurice.

"Je ne la fêterai pas pour une raison très simple : il y a des règles sanitaires qui interdisent les rassemblements. Je serai à Toulouse, à l'Hôtel de ville. Comment voulez-vous que - moi qui ai consacré tant de semaines à protéger les Toulousains en leurs disant qu'il fallait respecter les gestes barrières et les règles de protection - dimanche soir je m'affranchisse moi-même de ces règles en organisant un regroupement de mes colistiers et coéquipiers. J'entends respecter les règles. On fera la fête plus tard, il y a un temps pour tout", répond Jean-Luc Moudenc.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu