Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Edouard Philippe à Libourne : "nous avons pour objectif de préserver l'Europe et d'avoir une France influente"

-
Par , France Bleu Gironde

Le Premier ministre, Edouard Philippe, était en meeting dans la salle des fêtes de Libourne, ce lundi soir. Il a défendu le projet de la liste Renaissance aux élections européennes.

Le Premier ministre Edouard Philippe a tenu un meeting en vue des élections européennes dans la salle des fêtes de Libourne.
Le Premier ministre Edouard Philippe a tenu un meeting en vue des élections européennes dans la salle des fêtes de Libourne. © Radio France - Louise Buyens

Libourne, France

Alors que la campagne pour les élections européennes a officiellement démarré ce lundi, le Premier ministre Edouard Philippe a tenu un meeting à Libourne devant environ 150 personnes. Objectif : défendre le programme de la liste Renaissance (soutenue par LREM, MoDem, Mouvement radical et Agir) et appeler les électeurs à voter massivement. 

Scénographie intimiste

Tour à tour et pendant plus d'une heure, Edouard Philippe, Pascal Canfin (numéro deux sur la liste Renaissance) et Emmanuelle Wargon (secrétaire d'Etat chargée de la transition écologique) ont pris la parole, debout, au milieu des spectateurs. Ils ont également répondu à des questions dans la salle. 

Priorité sur l'écologie 

Le meeting a essentiellement tourné autour de l'écologie. La liste Renaissance a placé ce grand thème comme une priorité dans son programme. Elle propose notamment d'investir au moins 1 000 milliards d’euros dans la transition écologique, fermer les centrales nucléaires et à charbon, sortir du glyphosate d'ici à 2021 et diviser par deux les pesticides d'ici à 2025. 

Un discours largement porté par Emmanuelle Wargon : 

Nous sommes dans une situation d'urgence, nous sommes au moment où il faut agir, il n'est pas trop tard."

Pour financer cette transition, Pascal Canfin propose de créer une banque du climat, c'est-à-dire "une institution financière dont 100% de la mission est de financer les entreprises, les collectivités, les ménages pour accélérer la transformation de notre économie, de nos modes de vie et de consommation", explique l'ex directeur de WWF France. 

Des ambitions écologiques très critiquées, notamment par la tête de liste d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Yannick Jadot. Sur France Bleu Nord, il a jugé "pas sérieux" le positionnement sur l'écologie de la liste Renaissance. Il estime que les promesses de la liste conduite par Nathalie Loiseau ne correspondent pas à l'action du gouvernement en matière écologique depuis deux ans.

Les menaces du nationalisme et de l'abstention

Le dernier sondage en date place pour la première fois la liste du Rassemblement national, conduite par Jordan Bardella, en tête avec 22,5% des intentions de vote, soit 0,5% de plus que la liste Renaissance.  

Pour Edouard Philippe, l'objectif de ces élections c'est aussi de combattre la montée du nationalisme. "Il y a beaucoup de candidats dont le projet est de revenir sur l'existence même de l'Europe ou de transformer les principes ou les valeurs qui ont été à l'origine de sa construction.

Un défi auquel d'ajoute celui de l'abstention, toujours très élevée lors des élections européennes

Ne laissez pas notre avenir en Europe s'écrire sans nous. Il n'y a pas de démocratie s'il n'y a pas de participation." - Pascal Canfin. 

Pour convaincre les électeurs, le choix d'un meeting à Libourne n'était pas un hasard. En Gironde et à Libourne, les habitants avaient majoritairement voté pour la République en marche lors des deux tours de l'élection présidentielle, en mai 2017. 

Les principales têtes de liste aux élections européennes 2019. - Radio France
Les principales têtes de liste aux élections européennes 2019. © Radio France