Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Edouard Philippe élu au conseil d'administration d'Atos ce mardi

L'assemblée générale de la société Atos a élu mardi son conseil d'administration. Parmi les nouveaux administrateurs, le maire du Havre et ancien Premier Ministre Edouard Philippe.

Le maire du Havre a été élu officiellement au conseil d'administration d'Atos mardi lors de l'assemblée générale de l'entreprise de services numériques
Le maire du Havre a été élu officiellement au conseil d'administration d'Atos mardi lors de l'assemblée générale de l'entreprise de services numériques © Maxppp - Josselin CLAIR

Bientôt quatre mois après son départ de Matignon, Edouard Philippe, l'actuel maire du Havre vient d'être élu au conseil d'administration d'Atos, une société de services numériques française. L'assemblée générale d'Atos s'est déroulée mardi en région parisienne. En tant qu'administrateur, Edouard Philippe devra assister à une dizaine de réunions par an pour voter les décisions stratégiques de l'entreprise. Selon le site Capital, sa rémunération pourrait être entre 40 000 et 50 000€ par an en plus de ces indemnités de maire du Havre et président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole qui s'élève à 8 400€ par mois. 

Le maire du Havre devra donc concilier ses activités chez Atos et sa casquette de maire mais il est déjà, régulièrement à Paris, au moins une fois par semaine. Sur les réseaux sociaux, Edouard Philippe se dit "honoré d'avoir été élu au conseil d'administration d'Atos." Il explique également que "la transition numérique, qui a connu une accélération sans précédent avec la pandémie de Covid-19, est un enjeu essentiel pour l'avenir de notre pays. Participer à ce défi économique et humain est passionnant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess