Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Déplacement du gouvernement en Charente : le ministre de l'intérieur veut faire baisser de 30% le prix du permis

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Le Premier Ministre est en déplacement pour deux jours en Charente. Ce jeudi matin, il est en visite au Centre de Formation des Apprentis de Chasseneuil-sur-Bonnieure, avec une première annonce sur le prix du permis de conduire.

Edouard Philippe à son arrivée à la préfecture de la Charente.
Edouard Philippe à son arrivée à la préfecture de la Charente. © Maxppp - Dequier Loïc

Charente, France

Édouard Philippe est arrivé avec ses conseillers en Charente ce mercredi soir. Le Premier Ministre a décidé de délocaliser Matignon pendant deux jours pour illustrer la portée des réformes du gouvernement. C'est la quatrième opération de ce type depuis le début du quinquennat, après le Lot, la Haute-Garonne et le Cher. Plusieurs ministres ont rejoint Édouard Philippe dans le département.

Des mesures pour faire baisser le prix du permis de conduire de 30%

Ce jeudi matin, le premier ministre, accompagné de Christophe Castaner, le ministère de l'Intérieur, est en visite au Centre de Formation des Apprentis (CFA) de Chasseneuil-sur-Bonnieure. Le ministre de l'intérieur qui a annoncé "vouloir faire baisser le prix du permis de conduire de 30%." 10 mesures devraient être prises d'ici l'été. 

Le Premier Ministre a débuté son déplacement par un dîner mercredi soir à la Préfecture d'Angoulême. Edouard Philippe était attendu par des gilets jaunes, mais les manifestants n'ont pas pu accéder à la Préfecture, bloqués par un cordon de gendarmes.

Choix de la station

France Bleu