Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Edouard Philippe présent aux Assises des petites villes de France

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Ce jeudi après-midi, le Premier ministre a donné un discours lors des 22e Assises des petites villes de France devant plus de 400 élus locaux, sans faire d'annonce de grande ampleur.

Edouard Philippe lors de son discours aux Assises des petites villes
Edouard Philippe lors de son discours aux Assises des petites villes © Radio France - Samuel Monod

Vers-Pont-du-Gard, France

"Je ne peux pas apporter toutes les réponses à vos problèmes, mais je garantis que le gouvernement va tout faire pour faciliter l'exercice de vos missions", a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe lors des 22e Assises des petites villes de France, qui se déroulaient sur la rive gauche du Pont du Gard. 

Le locataire de Matignon n'a pas fait d'annonce de grande ampleur, au grand dam de certains édiles : "Il n'y a rien eu de concret dans son discours", regrette Jean-Louis Berne, maire de la commune de Castillon du Gard. 

"Un mécanisme de compensation pour la taxe d'habitation"

Cependant, Edouard Philippe a confirmé deux attentes : un mécanisme de compensation pour pallier la suppression de la taxe d'habitation, et un dispositif d'aide pour les projets portés par les petites villes. Concernant la première annonce, Edouard Philippe a assuré que l'absence des recettes de la taxe d'habitation serait compensée par le transfert de la taxe foncière des départements vers les communes. "Il n'y aura aucune perte de ressources pour les communes" a-t-il assuré. Par ailleurs, des simulations des conséquences pour les communes de la suppression de la taxe d'habitation seront faites, et le gouvernement a fixé "une clause de revoyure à trois ans".

"L'acte 2 du quinquennat est celui des territoires" 

Concernant la seconde annonce, Edouard Philippe veut mettre en place un dispositif d'aide pour les projets portés par les petites villes, et leur permettre de disposer de l'ingénierie nécessaire, comme c'est déjà le cas avec le plan "Action cœur de ville" pour les villes moyennes. 

Le Premier ministre veut aussi accompagner les maires sur le terrain, faire du "cousu-main" comme il l'affirme, en s'adaptant à la réalité du terrain et à la diversité des territoires. "Si ça part du terrain, c'est souvent beaucoup plus adapté que si ça part du sommet". 

Tout au long de la journée, les élus ont pu débattre sur des thématiques telles que le développement économique, la mobilité, la désertification médicale, ou encore la revitalisation des centres-bourgs. Ces 22e Assises se terminent vendredi. 

Choix de la station

France Bleu