Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Premier ministre Édouard Philippe rétablit le contrat aidé des Restos du cœur de Grenoble

lundi 4 septembre 2017 à 18:07 Par Gérard Fourgeaud, France Bleu Isère et France Bleu

Les 120 bénéficiaires recevront à nouveau un repas chaud à compter de ce mardi. Le cuisinier en contrat aidé reprend du service mardi matin. Émilie Chalas, députée "En Marche" de Grenoble et Eric Piolle, maire EELV de Grenoble ont débattu de la politique du gouvernement sur les emplois aidés.

Emilie Chalas et Eric Piole en discussion avec les bénévoles des Restos du Coeur.
Emilie Chalas et Eric Piole en discussion avec les bénévoles des Restos du Coeur. © Radio France - Gérard Fourgeaud

Grenoble, France

Les Restos du Cœur de Grenoble vont retrouver leur cuisinier ce mardi. Le Premier ministre a tenu parole. Édouard Philippe avait promis, dimanche, sur France Inter, de régler le problème posé par la fin du contrat aidé de l'association victime du non-financement de plusieurs dizaines de milliers de contrat du même type. Ce lundi midi, la présidente du Resto du Cœur en Isère, Brigitte Cotte, annonçait que le cuisinier allait reprendre du service dès ce mardi, après avoir reçu un coup de fil du préfet et la confirmation du contrat. Les 120 bénéficiaires d'un repas quotidien pourront donc revenir ce mardi.

Ce lundi midi, les Restos du Cœur recevaient Éric Piolle, maire écologiste de Grenoble et Émilie Chalas, député En Marche de Grenoble. Tous deux en ont profité pour défendre chacun sa ligne politique, en présence de la présidente des Resto du Cœur.

Le gouvernement a fait le choix de supprimer quatre milliards d'ISF, dit Éric Piolle

Le budget 2017 voté par le gouvernement Hollande, comportait 70.000 emplois non financés, répond Émilie Chalas. Les Restos du Cœur du quartier Saint-Bruno servira à nouveau des repas chauds, quatre fois par semaine, les lundi, mardi, jeudi et vendredi.

"Ces contrats aidés ont un rôle direct, un travail (...) une fonction qui touche les secteurs sociaux, éducatifs et culturels" — Éric Piolle, maire de Grenoble

Eric Piolle attaque le gouvernement, Emilie Challas le défend, en présence de Brigitte Cotte des Restos du Coeur