Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Edwige, au RSA avec deux enfants, le 21 janvier elle n'a plus que 15 euros pour finir le mois

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis trois ans, suite à un problème médical, Edwige Salque est sans-emploi. Avec son RSA, elle élève seule ses deux enfants dans le quartier Bergson à Saint-Étienne (Loire). Et malgré ses désirs de reconversion, elle a du mal à trouver un stage et encore moins un emploi.

Edwige Salque fait attention à toutes ses dépenses et pense avant tout à ses enfants, quitte à s'oublier complètement
Edwige Salque fait attention à toutes ses dépenses et pense avant tout à ses enfants, quitte à s'oublier complètement © Radio France - Mathilde Montagnon

Saint-Étienne, France

Edwige Salque a du arrêter de faire des ménages suites à de gros problèmes de dos en 2015. Tout de suite elle se tourne vers Pôle Emploi pour faire une reconversion. Elle demande une remise à niveau en informatique pour s'orienter vers le secrétariat, mais son âge pose problème. En 2015, Edwige a 45 ans. Pas forcément prioritaire pour les stages. Et sans cela, difficile de trouver un emploi dans une nouvelle branche. 

Edwige reconnaît qu'elle s'est découragée, qu'elle s'est sentie dévalorisée et qu'elle a perdu confiance en elle. Mais grâce à l'association Faces Loire et surtout à sa référente RSA au Conseil départemental de la Loire, elle s'est remobilisée. Elle vient juste de décrocher une remise à niveau, prévue le mois prochain. Un début. Mais elle a du mal à entendre le président de la République Emmanuel Macron quand il dit qu'il suffit de "traverser la rue pour trouver un emploi". En face de ses fenêtres, rue Bergson, il n'y a plus aucun commerce, tout a fermé. Alors, elle ne risque pas de trouver du travail en traversant.  

"Quand on va faire nos courses en un an, on a doublé notre chiffre. On achète la même chose, on va dans le même magasin et on paye le double." — Edwige Salque

Depuis trois ans, Edwige est au RSA et élève seule ses deux enfants âgés de 11 et 16 ans. Elle touche 525 euros de RSA, et si on ajoute les allocations familiales et la pension alimentaire, cela fait 770 euros en tout. Il faut payer les charges, les cartes de tram, le téléphone et surtout les courses de plus en plus chères selon elle. Alors Edwige compte. Le 21 janvier, il ne lui reste plus que 15 euros pour finir le mois. Tous ses frais fixes sont payés. Mais il reste l'alimentaire. Alors elle sait que dans quelques jours, sa famille mangera des pâtes, des pommes de terre, du riz ou de la semoule, avec quelques légumes décongelés. Pour finir le mois. 

Pour Edwige, cinq fruits et légumes par jour, c'est impossible

Edwige fait les gâteaux à la maison, le pain aussi le plus souvent. C'est moins cher. Elle achète les habits de ses enfants pour toute l'année, en septembre avec la prime de rentrée. Au moins c'est fait. Pas de sorties en famille,  pas de cinéma, mais un film en streaming sur l'ordinateur. C'est juste, mais ça rentre, quand il n'y a pas de mauvaises surprises.

Quatre semaines de débat sur France Bleu Saint-Étienne Loire et La Tribune-Le Progrès

France Bleu Saint Etienne Loire, en partenariat avec La Tribune- Le Progrès, lance un grand débat pendant quatre semaines. Quatre grandes thématiques seront abordées durant ces rendez-vous exceptionnels : la fiscalité, les collectivités, la transition écologique et la citoyenneté. 

À partir de ce lundi 21 janvier, vous pouvez témoigner et laisser vos questions sur le répondeur de France Saint-Étienne Loire au 04 77 36 42 42 et sur redaction42@leprogres.fr ou redaction43@leprogres.fr

Rendez-vous tous les jeudis entre 18h et 19h pour une heure de débat sur France Bleu Saint-Étienne Loire. Réforme institutionnelle, pouvoir d'achat, justice fiscale : en marge du Grand débat national, France Bleu lance sa propre consultation avec la plateforme Make.org afin de vous permettre de formuler vos propositions et/ou de voter pour celles des autres.

Proposez vos idées !

Notre démarche étant indépendante de celle du gouvernement, vos propositions n'ont pas vocation à être communiquées aux autorités.