Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Election présidentielle : les radiés de Strasbourg se battent pour voter au second tour

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu
Strasbourg, France

Selon la mairie, 2.000 électeurs se sont présentés aux urnes sans pouvoir voter dimanche à Strasbourg au premier tour de l'élection présidentielle. Déboutés par le tribunal d'instance, plusieurs dizaines d'entre eux ont déposé ce mardi un pourvoi devant la Cour de cassation.

A Strasbourg, 2.000 personnes, radiées des listes électorales, n'ont pas pu voter au premier tour de la présidentielle
A Strasbourg, 2.000 personnes, radiées des listes électorales, n'ont pas pu voter au premier tour de la présidentielle © Maxppp -

Les radiés de Strasbourg poursuivent leur lutte pour faire entendre leur voix. Dimanche, selon la mairie, 2.000 électeurs se sont présentés aux urnes (16.000 personnes ont été radiées au total) et n'ont pas pu voter. Plusieurs dizaines d'entre eux ont déposé un pourvoi devant la Cour de cassation, après avoir été déboutés par le tribunal d'instance de Strasbourg. Ils espèrent pouvoir voter au second tour de la présidentielle ou au pire pour les législatives, mais la démarche devant la cour de cassation aurait très peu de chances d'aboutir.

Pourquoi ils ne se sont pas donnés plus de mal pour nous retrouver ?" - Thierry, un électeur strasbourgeois

La ville a remis à jour ses listes électorales et la plupart des radiés l'ont été, à cause d'un déménagement qu'ils n'ont pas signalé à l'administration. Ils n'ont pas été alertés de cette radiation, car les courriers ont été envoyés à leur ancien domicile.

Si la ville a bien fait une campagne de communication sur le sujet, Thierry, gérant de bar, ne comprend pas que la ville n'ait pas fait davantage d'efforts pour les retrouver : "Ils ont tellement de moyens de retrouver les gens en se donnant un tout petit peu de mal. Quand ils changent un sens de circulation ou qu'on ne peut pas se garer à cause du marché de Noël, ils trouvent toujours des moyens de nous informer. Il y a des petits papiers dans les boîtes aux lettres. Pourquoi ils ne se sont pas donnés ce mal là pour une élection présidentielle ?"

LIRE AUSSI : Présidentielle à Strasbourg : des électeurs apprennent au bureau de vote qu'ils sont radiés

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Franck Steinel a déménagé 4 fois en 20 ans, il a toujours reçu sa carte d'électeur et a pu voter, mais cette fois-ci, il a été radié sans avoir été prévenu et il appelle les élus à prendre des mesures exceptionnelles.

On n'est pas des sous-citoyens, on a le droit de voter comme tout le monde. On en peut pas mettre sur le côté des dizaines de milliers de personnes partout en France et dire que c'est une inconséquence du citoyen, c'est juste aberrant. Il y a un moment où il va falloir que les gens, qui sont aux postes de responsabilités, reconnaissent qu'il y a eu un vrai problème et qu'on puisse faire une démarche où on remet tout ça à plat pour qu'on puisse au moins voter aux législatives"

Une avocate strasbourgeoise elle-même radiée des listes électorales va établir un modèle de pourvoi en cassation, qu'elle entend partager sur le groupe Facebook "Les radiés du premier tour présidentielles Strasbourg".

Cette affaire des électeurs radiés prend un tour politique. Le député PS Eric Elkouby critiquant la façon de faire de la mairie, demandant même la tête d'Eric Schultz, adjoint en charge de l'Etat-civil. Dans un communiqué, le maire de Strasbourg Roland Ries apporte son soutien à ce dernier estimant "la démocratie est exigeante pour les pouvoirs publics comme pour les citoyens, (...) il suffit que chacun respecte les règles pour que tout se passe au mieux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess