Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élection présidentielle : quand les Ligériens tentent de convaincre leurs proches d'aller voter

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Loire, France

Ce pourrait être une première depuis plus de 50 ans. Dimanche, l'abstention du deuxième tour de l'élection présidentielle pourrait être supérieure à celle du premier. Près d'un tiers des Français disent ne pas souhaiter voter. D'autres tentent de convaincre leur entourage de l'importance du scrutin.

L'abstention au second tour de l'élection présidentielle pourrait battre des records dimanche.
L'abstention au second tour de l'élection présidentielle pourrait battre des records dimanche. © Radio France - Marc van Torhoudt

Vous l'avez forcément eu avec quelqu'un, ou entendu deux personnes en débattre cette semaine. Pour certains, le vote de dimanche est incontournable. D'autres refusent le choix entre les deux candidats en lice pour le deuxième tour de l'élection présidentielle. Les uns tentent de convaincre les autres de se déplacer aux urnes. Dans la Loire, le débat fait rage, entre amis, dans la famille, sur les réseaux sociaux, ou tout simplement entre citoyens.

Jean-Luc : "Ca m'arrive de parler de politique, quand la discussion est lancée, avec a famille, mes amis, oui même des personnes que je connais moins. Il faut aller voter, car sinon on ouvre la porte au Front National, et là c'est pire que tout. Même si les deux candidats qui restent ne nous plaisent pas. Après, le vrai combat il faudra le mener au moment des élections législatives."

Myriam et sa mère Ouria : Myriam : "Moi je ne vais pas aller voter. J'y suis allée au premier tour, mais là les deux candidats me perdent. Je ne me retrouve pas dans leurs programmes. Même si ma famille tente de me convaincre, je ne pense pas aller voter." Ouria : "On essaie de la convaincre d'aller voter, pour l'avenir, pour ma petite-fille. C'est pour la France, pour nos droits. Je lui en parle tous les jours, mais elle n'est pas convaincue. Même si les candidats ne nous plaisent pas, j'irai voter. Parce que je voudrais en éviter un."

Myriam et Ouria : voter pour le second tour, un débat de famille

Françoise : "Je n'essaie pas particulièrement de convaincre les abstentionnistes d'aller voter. Si c'est simplement une hésitation, alors oui, ça vaut la peine d'essayer de les pousser à y aller. Mais quand c'est une démarche volontaire, alors non. Si aucun des candidats ne leur convient, pourquoi insister ? C'est leur choix."

William : "J'ai quatre enfants, et l'un d'entre eux refuse d'aller voter au second tour, car aucun candidat ne lui convient. Moi non plus, mais je vais tout de même aller voter, même blanc, car c'est un devoir de citoyen. On ne peut pas se plaindre après, s'il on n'est pas allé voter."

Quels comportements ont les Ligériens face à ceux qui ne veulent pas aller voter ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess