Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Cherbourg : Sonia Krimi veut plus d'étudiants en ville

-
Par , France Bleu Cotentin

Tandis que le maire sortant de Cherbourg-en-Cotentin ne compte pas entrer en campagne avant le début 2020, ses concurrents continuent de décliner leur programme. Sonia Krimi a dévoilé jeudi soir son projet éducatif.

Sonia Krimi lors de l'exposé de ses priorités pour l'éducation.
Sonia Krimi lors de l'exposé de ses priorités pour l'éducation. -

Cherbourg, France

La présence d'enseignants opposés à la réforme des retraites, devant la salle choisie jeudi par Sonia Krimi pour tenir une réunion publique n'aura pas empêché la candidate de présenter devant une trentaine de personnes, ses propositions pour Cherbourg-en-Cotentin, liées à l'éducation. 

L'anglais pour tous : une priorité

Parmi ces mesures, l'ambition de se mobiliser pour la lecture, en renouvelant le fond des bibliothèques scolaires, notamment en récupérant les livres qui chaque jour, sont détruits par les éditeurs. Autre mesure annoncée, le développement d'un service de bibliobus et l'émission de bons d'achats de livres dans les librairies de la ville.

Sonia Krimi veut aussi lutter contre l'analphabétisme "en mettant en place un système de tutorat efficace". Elle voit dans le recours aux bénévoles parmi lesquels, des enseignants retraités, un voie possible pour organiser ce tutorat. L'apprentissage de l'Anglais pour tous est aussi une priorité de la candidate qui compte là aussi sur des bénévoles et sur l'intensification de l'accueil de lecteurs anglais ou australiens dans les écoles, en s'appuyant sur les jumelages avec des villes anglophones, qui devront être développés. 

Un campus dans l'hôpital maritime

La candidate avait déjà indiqué son intention de revenir à la semaine de 4 jours d'école en accompagnant cette évolution d'un grand programme périscolaire, elle l'a confirmé jeudi soir, comme elle a redit son ambition de proposer des repas bio, locaux et de saison dans les cantines. Enfin, Sonia Krimi estime que 2000 étudiants à Cherbourg-en-Cotentin, c'est trop peu. Pour augmenter ce nombre, elle veut que la ville crée les conditions pour accueillir de nouvelles écoles et filières, notamment autour des métiers de la mer. Elle compte d'ailleurs créer un campus de la mer regroupant les formations aujourd'hui éclatées sur l'ensemble de l'agglomération et qui pourraient, toujours selon Sonia Krimi, être installé dans l'hôpital maritime, en rappelant toutefois que le bâtiment est propriété du Conseil départemental.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu