Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections : comment la préfecture de Haute-Loire surveille le travail d'Adrexo pour le second tour

Course contre la montre entre deux tours des régionales et des départementales : le matériel électoral fourni par les candidats doit être distribué jusqu'à samedi minuit. Et cette fois, le prestataire, Adrexo est surveillé de près.

Plis électoraux distribués par Adrexo.
Plis électoraux distribués par Adrexo. © Radio France - Florence Gotschaux

C'est ce jeudi matin que débute l'acheminement de la propagande électorale en vue du second tour des élections régionales et départementales. 9% des enveloppes n'auraient pas été distribuées avant le premier tour, selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Des courriers retrouvés chez le voisin ou en tas sur n'importe quelle boite aux lettres. Alors en amont du second tour, les services de l'État surveillent le travail des entreprises choisies pour cette distribution.

Ainsi, en Haute-Loire, un agent de la préfecture doit vérifier la mise sous pli, mission confiée à Koba, qui doit ensuite le plus rapidement possible transmettre les enveloppes à Adrexo.

Distribution jusqu'à samedi minuit

Ensuite ce prestataire doit rendre des comptes aux services de l'État. "Tous les matins, Adrexo doit nous dire ce qui a été distribué la veille, ce qui n'a pas pu l'être et pour quelles raisons", explique Éric Plasseraud, directeur de la citoyenneté à la préfecture de Haute-Loire. Il s'agit à la fois de renseigner les mairies et d'identifier pourquoi des enveloppes n'ont pas pu arriver dans les bonnes boites lettres. Adrexo distribue le matériel électoral jusqu'à samedi minuit.

"Ce qui n'est pas distribué, on ne le laisse pas dans la nature, ni posé sur les boites aux lettres, ça s'est terminé ! Le contrat prévoit que les plis non distribués doivent être rapportés à leur dépôt. Sinon, comme c'est un marché public, nous serons en droit d'appliquer des pénalités", prévient Éric Plasseraud. 

Que faire en cas de dysfonctionnement ?

Du coup, si un problème d'adresse s'est posé avant le premier tour, les enveloppes n'arriveront sans doute pas mieux chez les destinataires, mais au moins le tir pourra peut-être être rectifié pour les prochains scrutins.

Si vous constatez le moindre dysfonctionnement, il faut le signaler en mairie qui fait remonter en préfecture. Ceci-dit, toute la propagande électorale est rassemblée sur un site gouvernemental dédié. Et si pour dans les enveloppes pour les élections régionales, avec les deux professions de foi des listes qualifiées, vous ne trouvez que deux bulletins de vote, c'est normal, Fabienne Grébert n'a pas souhaité les distribuer en amont.  

Quoi qu’il arrive tout le matériel de vote vous attend devant les isoloirs, bulletins acheminés dans ce cas par la Poste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess