Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales en Loire-Atlantique : Laurent Turquois, chef de file de la droite et du centre

-
Par , France Bleu Loire Océan

La bataille pour les élections départementales est déjà lancée en Loire-Atlantique. La droite a choisi de faire du maire de Saint-Sébastien-sur-Loire, Laurent Turquois, son chef de file pour le scrutin du 20 et 27 juin. Il fera notamment face au socialiste Michel Ménard.

Laurent Turquois
Laurent Turquois - Démocratie 44

Après le retrait de la vie politique de Philippe Grosvalet à gauche, voilà une autre surprise pour les prochaines élections départementales en Loire-Atlantique. Alors que le nom de Rodolphe Amailland circulait depuis plusieurs semaines, c'est finalement le maire de Saint-Sébastien-sur-Loire, Laurent Turquois, qui a été désigné ce samedi après-midi chef de file de la droite et du centre pour le scrutin prévu le 20 et 27 juin prochain. 

Un ancien délégué général du Medef

Laurent Turquois, 49 ans, est juriste de formation. Il a notamment travaillé au Crédit Mutuel, à la Caisse d'Épargne et a occupé la fonction de délégué général du Medef de Loire-Atlantique avant de devenir le premier adjoint de Saint-Sébastien-sur-Loire en 2014. Trois ans plus tard, il a pris la suite de Joël Guerriau, élu UDI, quand ce dernier a dû choisir entre son mandat de maire et de sénateur. Laurent Turquois est aussi conseiller départemental depuis 2015, dans l'opposition.

Si je suis réélu maire, j'abandonnerai mon mandat de conseiller départemental l'an prochain.

Réélu maire divers-droite de Saint-Sébastien-sur-Loire, dès le premier tour au printemps dernier, il n'avait voulu du soutien d'aucun parti politique. Contrairement au maire de Vertou et membre des Républicains Rodolphe Amailland, le maire de Vertou, Laurent Turquois est sans doute moins clivant et arbore un visage plus rassembleur pour mener la bataille de la droite et du centre face au successeur de Philippe Grosvalet. Surtout dans un département comme la Loire-Atlantique où les Républicains ne font pas toujours l'unanimité et où il y a un vrai courant centriste.

Mais la candidature de celui qui est également conseiller départemental d'opposition peut surprendre. Avant les élections municipales, en février 2020, il assurait à nos confrères de Ouest-France : "Si je suis réélu maire, j'abandonnerai mon mandat de conseiller départemental l'an prochain". À l'inverse, si son camp l'emporte en juin prochain et, qu'en toute logique, il devient président du Département, il devra abandonner la mairie pour respecter la loi sur le non-cumul des mandats.

  • Après l'annonce de sa candidature pour les élections départementales en Loire-Atlantique, Laurent Turquois sera l'invité de France Bleu Loire Océan, ce lundi à 8h15.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess