Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales 2021 : le maire de Firminy Julien Luya veut faire basculer le canton à droite

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Après la mairie de Firminy, Julien Luya veut faire passer le canton à droite et ravir le poste de conseiller départemental à Marc Petit. Le vice-président de la Métropole de Saint-Étienne se présente aux élections départementales des 20 et 27 juin.

"Il est important que le canton de Firminy bascule dans la majorité." L'ambition de Julien Luya, maire Les Républicains de Firminy et candidat aux élections départementales des 20 et 27 juin, est claire : prendre, si lui et son binôme sont élus, le poste de conseiller départemental à Marc Petit, l'ancien maire communiste de Firminy, condamné pour agression sexuelle.

Faire sortir de canton de l'opposition

"On peut regretter ce manque de régénération de la vie politique sur le canton", explique Julien Luya. "Avec M. Petit effectivement, depuis plus de vingt ans, c'est un canton qui est dans l'opposition systématiquement et qui n'obtient pas tout ce qu'il serait en droit d'obtenir, notamment pour sa population. Donc, j'ai décidé de faire équipe avec Danièle Cinieri (ancienne élue de la commune de Saint-Paul-en-Cornillon et belle-sœur du député Dino Cinieri) pour porter ce projet commun pour le canton de Firminy, qui a besoin de sortir de l'ornière."

Selon le maire de Firminy, le territoire aurait beaucoup plus à gagner en étant "en cohérence" avec la majorité départementale et Georges Ziegler aux commandes. "Je crois qu'il faut être présent pour pouvoir attirer des investisseurs, des financements, des porteurs de projets et pour ça, il faut avoir une cohérence dans la politique qui est menée. Et cette cohérence, on peut la gagner à travers cette présence partagée dans des collectivités qui se complètent en termes de compétences."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess