Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales en Indre-et-Loire : la gauche surfe encore sur la victoire aux municipales à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Après l'élection de l'écologiste Emmanuel Denis en 2020, la gauche confirme sa domination à Tours. Elle est arrivée en tête des quatre cantons de la ville au premier tour des élections départementales, dimanche 20 juin. Mais ce Grand Chelem ne garantit rien pour le second tour.

Les listes du premier tour affichées sur un panneau dans le canton de Tours Ouest.
Les listes du premier tour affichées sur un panneau dans le canton de Tours Ouest. © Radio France - Xavier Louvel

Si la majorité sortante est en ballottage favorable dans 11 des 19 cantons d'Indre-et-Loire, après le premier tour des élections départementales qui s'est déroulé dimanche 20 juin, la gauche a bien résisté en virant en tête dans huit cantons dont les quatre de Tours. Ce qui tranche complètement avec la dernière élection de 2015, où l'union de la droite et du centre est arrivée en tête partout au soir du premier tour.

La gauche (PS, EELV et alliés) surfe donc toujours sur la vague verte des municipales de juin 2020, qui avaient vu Emmanuel Denis l'emporter à Tours. Mais est-ce le gage d'une victoire pour le second tour des départementales dimanche 27 juin ? Ce n'est pas sûr.

Dans les quatre cantons de la ville, un seul est d'ores et déjà acquis à la gauche, sauf surprise, pour le second tour. Il s'agit du canton de Tours 2 (Est), où le binôme de l'union de la gauche compte cinq points d'avance sur le bniôme Républicains, qui n'a aucun report de voix possible, même si l'on peut s'attendre à ce que quelques électeurs du Rassemblement national, qui fait 16,5%, votent à droite.

Du suspense au second tour dans trois des quatre cantons

En revanche, ailleurs, il y a du suspense. À Tours Ouest, la gauche est en ballottage favorable devant la République en Marche (LREM) avec 15 points d'écart. Mais le match est loin d'être gagné avec les 17% d'électeurs de la liste de droite. Arrivée troisième dimanche soir, elle aura le rôle d'arbitre pour le second tour, comme LREM à Tours Nord où cinq points séparent la gauche de la droite.

Dans le canton de Tours Sud, c'est encore plus serré : 44% pour le binôme de gauche, 41% pour la droite, le reste pour le Rassemblement national. Ça peut encore basculer, comme il y a six ans dans le canton de Tours 2, le seul où la gauche s'est finalement imposée au deuxième tour.

Un facteur est aussi à prendre en compte. Y aura-t-il un sursaut de participation dimanche 27 juin susceptible de rebattre les cartes ? Pour le premier tour, sept électeurs sur 10 ne se sont pas déplacés aux urnes à Tours.

Les résultats à Tours

  • Tours 1 (Nord) : la liste de gauche emmenée par Tatiana Cordier-Royer et Bertrand Renaud arrive en tête avec 26% des suffrages, soit 5 points devant Cécile Chevillard et Brice Droineau (LR). Le Rassemblement national arrive en troisième position.
  • Tours 2 (Est) : la liste des écologistes François Lafourcade et Ursula Vogt est arrivée en tête devant le binôme de la droite et du centre Chloé Bouley - Julien Héreau.
  • Tours 3 (Sud) : la liste de l'union de la gauche et des écologistes d'Iman Manzari et Mélanie Bresson arrive en tête avec plus de 43,8% des suffrages exprimés devant la liste de l'union de la droite et du centre emmenée par Olivier Lebreton et Barbara Darnet-Malaquin qui fait 40,8% des voix. Le Rassemblement national fait 15,5% et est éliminé.
  • Tours 4 (Ouest) : la liste de l'union de la gauche et des écologistes, emmenée par Franck Gagnaire et Sabrina Hamadi, est arrivée en tête devant la liste La République en marche Loïc Guilpain et Céline Oudry.

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections départementales en Indre-et-Loire sur cet article.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess