Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales / Belfort 3 : Christophe Grudler appelle à voter contre Ian Boucard

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Eliminé au premier tour des élections départementales 2021 dans le canton de Belfort 3, le MODEM veut faire barrage au second tour à Ian Boucard, député Les Républicains, et appelle même une partie de ses électeurs à voter pour la liste DVG d'Anny Morel-Grunblatt.

photo d'illustration
photo d'illustration © Maxppp - Thomas Bregardis / Ouest France /

Le MODEM veut faire barrage à Ian Boucard. Le parti centriste du député européen belfortain, Christophe Grudler, éliminé au 1er tour des élections départementales dans le canton de Belfort 3 (avec son binôme Cindy Girard et Jean-Christophe Messin qui a obtenu 25,71% des suffrages), se positionne au second tour dimanche prochain en demandant à voter contre le député LR (et son binôme Nadji Kefti Charif), en ballotage favorable avec 43,27% des suffrages, et en appelant, une partie de ses électeurs, à voter pour la liste Divers Gauche du binôme Anny Morel-Grunblatt / Lucas Vanitou et ses 31,54% des voix. 

"Il faut voter contre Ian Boucard qui n'a pas mérité ce canton" - Christophe Grudler

Pour Christophe Grudler, chef de file MODEM/LREM en Bourgogne Franche-Comté, la donne est claire pour ce second tour "Très clairement, il faut faire barrage à M. Boucard. On ne peut pas se permettre d'avoir au Conseil départemental quelqu'un qui est un fraudeur, (en référence à l'affaire des faux tracts législatifs de 2017), je pense que les Belfortains de Belfort 3 méritent d'être plus dignement représentés. Donc très clairement, il faut voter contre M. Boucard pour ceux qui nous le demandent évidemment, les autres personnes peuvent faire librement leur choix, et donc ça veut dire que Mme Morel et M. Vanitou auront une partie de nos voix sur le canton de Belfort 3, parce qu'au niveau humain, de la vision de la politique, on est bien plus proches que de M. Boucard."

"Je pense que les consignes de vote, c'est un concept qui a vécu" - Ian Boucard

Pour Ian Boucard, député Les Républicain du Territoire de Belfort, l'appel de Christophe Grudler à lui faire barrage au second tour ne change rien "Je pense que les électeurs n'appartiennent à personne, je pense que les consignes de vote, c'est un concept qui a vécu donc quand je vais aller tenter de convaincre les abstentionnistes, je vais aussi aller vers celles et ceux qui ont fait le choix de voter pour le binôme sortant qui a été sorti. Et même si M. Grudler demande à ses électeurs, dont une partie est macroniste, j'ai du mal à croire qu'ils aillent appuyer les candidats de la France Insoumise ou EELV qui sont aux antipodes de leurs idées."

"On va prendre tous les soutiens" - Anny Morel-Grunblatt

Dans le camp d'Anny Morel-Grunblatt de la liste Divers Gauche, l'appel du Modem à voter, en partie, pour son binôme au second tour est bien accueilli "On va prendre tous les soutiens, c'est un témoignage de respect, de valeurs sur lesquelles on se retrouve, et une marque de confiance. Je dirais qu'elles sont bienvenues d'autant que l'on sait que le canton de Belfort 3 peut faire basculer le département et lui redonner des valeurs auxquelles on croit. On va tenter de convaincre les abstentionnistes, et puis en terme de voix, entre M. Boucard et nous, ça ne représente, je crois, que 236 voix, donc c'est peu, donc c'est possible."

Dans le Territoire de Belfort, le taux de participation s'élève à 33% au premier tour des élections départementales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess