Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales : ce qu'il faut retenir à l'issue du premier tour dans les Hautes-Pyrénées

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

A l'issue du premier tour des élections départementales, retrouvez les résultats dans les Hautes-Pyrénées ce dimanche 20 juin 2021. Le président sortant Michel Pélieu est réélu dès le premier tour dans son canton.

La participation a été un peu meilleur dans les Hautes-Pyrénées qu'ailleurs à l'occasion de ces élections.
La participation a été un peu meilleur dans les Hautes-Pyrénées qu'ailleurs à l'occasion de ces élections. © AFP - Arnaud Le Vu

C'était ce dimanche le premier tour des élections départementales et régionales partout en France. Dans les Hautes-Pyrénées, la majorité sortante conforte sa position malgré une poussée du PS sur Tarbes, le président sortant du Conseil départemental Michel Pélieu est réélu dès le premier tour sur son canton, alors que PCF et RN parviennent difficilement se qualifier au second tour.

Michel Pélieu réélu dès le premier tour dans son canton

Pour le président sortant du Conseil départemental, la journée de dimanche a été très tranquille sur son canton Neste, Aure et Lonron. Michel Pélieu et son binôme Maryse Beyrié y sont réélus dès le premier tour, avec 76,9% des voix. Pour trouver un meilleur résultat, il faut se tourner vers le canton de la Vallée de l'Arros et des Baïses où Joëlle Abadie et Nicolas Datas-Tapie récoltent 80,6% des voix dès ce premier tour ! On note également l'élection du binôme de Frédéric Ré, le président de la communauté des communes, et Véronique Thirault dès le premier tour (61,2%) sur le canton Val D'Adour-Rustan-Madiranais.

La majorité sortante confortée

Au-delà de son cas personnel, les résultats sont bons pour la majorité de Michel Pélieu. Sur le canton de la Vallée des Gaves élection dès le premier tour également du binôme de la sénatrice Maryse Carrère et Louis Armary (65,6%). Sur les cantons de Haute Bigorre, de la Vallée de la Barousse, de Vic-en-Bigorre et  des Côteaux, les sortants du PRG disposent d'une solide avance. Cela semble un peu plus serré sur le canton Lourdes-2 où le sortant Bruno Vinuales (sans Josette Bourdeu) compte moins de 2% d'avance sur le binôme de Stéphane Peyras et Marie Plane.

La gauche résiste sur Tarbes

Dans les différents cantons tarbais, la gauche PS, alliée avec les écologistes fait bonne figure. Les binômes de gauche sont en tête sur les cantons de Tarbes-1 (26,2%) et Tarbes-3 (35,6%), avec quelques dizaines de voix d'avance sur les binômes à qui ils seront opposés au 2nd tour. Sur le canton Tarbes-2 en revanche, si le binôme de Cathy Laüt et Laurent Rougé (28,2%) est largement devancé par celui de Gilles Craspay et Andrée Doubrère (42,9%), l'affaire sera plus compliquée.

RN et PCF au 2nd tour de justesse

Le Rassemblement National est en recul dans les Hautes-Pyrénées à l'occasion de ces élections. Il ne se qualifie au 2nd tour – sans réelle chance de l'emporter – sur le seul canton d'Ossun. Le binôme de Claude Bernard et Sylvie Boulin (20,6%) est largement devancé par le duo Bégorre / Prugent  (66,5%). On note également dans les Hautes-Pyrénées la présence de deux binômes communistes au second tour : à Aureilhan, en 2e position (16,8%) derrière une équipe PS (43,3%), et à Bordères-sur-l'Echez où le binôme de Jean Buron et Andrée Souquet est en tête (45,7%), face à celui de Michelle Riquelme et Guillaume Rossic (34,8%).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess