Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales en Creuse : le duel gauche-droite dans (presque) tous les cantons

-
Par , France Bleu Creuse

Le deuxième tour des élections départementales se tiendra ce dimanche 27 juin. En Creuse, douze cantons organisent un second tour. Les électeurs devront choisir entre la droite et la gauche dans quasiment tous les territoires.

Bureau de vote (illustration)
Bureau de vote (illustration) © Radio France - Olivier Duc

Les Creusois vont devoir retourner aux urnes, pour le deuxième tour des élections, ce dimanche 27 juin. Sur les quinze cantons creusois, trois ont élu leurs conseillers dès le premier tour. Ils sont tous de droite. Les habitants de douze cantons s'apprêtent donc à revoter. Un élément interpelle : ni La République En Marche, ni le Rassemblement National, ni la France Insoumise n'ont réussi à se qualifier au second tour en Creuse. Les Creusois vont devoir choisir entre le traditionnel clivage gauche/droite.

A Bonnat, le ticket EELV passe sous la bannière "union de la gauche"

Dès le début de la campagne, la droite avait des candidats sur tous les cantons. La gauche en revanche semble avoir progressé dans l'entre-deux-tours, au grès des alliances. 

A Bonnat par exemple, le ticket écologiste Sylvain Duqueroix et Julie Nicolas abandonne l'étiquette Europe Ecologie Les Verts et se présente sous l'appellation "union de la gauche" pour le second tour. Il fera face au binôme de droite Guy Marsaleix et Hélène Pilat.

A Boussac, le binôme "divers", Cécile Chezeau et Yves Thomazon refuse toute étiquette politique. Cependant il a quand même le soutien du PS. Il fera face au duo de droite Franck Foulon et Catherine Graveron.

Dans tous les autres cantons, on savait dès le soir du premier tour, que les électeurs allaient retrouver un duel gauche/droite

Des programmes fidèles à ces deux familles politiques

Côté propositions, la gauche unie joue à fond la carte du social : "On veut un département plus solidaire et à la hauteur de la crise sanitaire", assure Jean-Luc Léger, le chef de file de la gauche unie.  

Face à lui, Valérie Simonet, la présidente sortante, veut imposer l'image d'une droite bosseuse, qui "fait un travail acharné pour la Creuse depuis six ans".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess