Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales dans l'Yonne : ça se prépare

-
Par , France Bleu Auxerre

Le dépôt des candidatures pour les élections départementales débute ce lundi 26 avril à 9h. Les candidats ont jusqu’au mercredi 5 mai à 14h pour déposer leur dossier en préfecture. Pour l'instant, les partis politiques de l'Yonne prennent leur temps pour dévoiler les candidats.

Un bureau de vote
Un bureau de vote © Radio France - Florence Gotschaux

Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin. Dans l'Yonne, 42 sièges de conseillers sont à pourvoir dans 21 cantons. Des candidatures de deux binômes par canton (un candidat, une candidate et leurs suppléants). Les candidats ont 10 jours à compter de ce lundi pour déposer leurs dossiers à la préfecture.

La majorité peaufine ses tickets

Ces élections ont été repoussées de trois mois à cause de la situation sanitaire. Pour l'instant, les tractations sont toujours en cours. Patrick Gendraud, le président LR actuel, a déjà annoncé qu’il allait repartir mais dans son camp, tous les binômes de la majorité ne sont pas encore annoncés. Certains conseillers sortants ne veulent pas remettre le couvert. D'autres ne s’entendent plus avec leur binôme, bref : les arbitrages sont toujours en cours. "Nous ferons une annonce dans la deuxième quinzaine de mai", dit-on dans l'entourage du président du conseil départemental.

L'opposition de gauche joue l'union

En face, l’opposition (qui ne compte actuellement officiellement que 5 conseillers sur 42) mise sur l'union pour faire basculer l’assemblée. Le Parti Socialiste, le Parti Communiste, la France Insoumise, la Gauche républicaine et socialiste et Europe Ecologie Les Verts ont élaboré un programme baptisé l'Yonne en commun et affirment qu'ils présenteront, pour la première fois, des candidats communs dans chacun des 21 cantons de l’Yonne. Les noms de ces candidats n'ont toutefois pas encore été dévoilés. On sait simplement que les deux figures de l'opposition de gauche de ces six dernières années au Département, les joviniens Françoise Roure et Nicolas Soret, ne brigueront pas un nouveau mandat départemental.

Le RN assure qu'il ne répètera pas les erreurs de 2015

Le Rassemblement National ambitionne lui aussi de proposer des candidats dans tous les cantons. Le mouvement de Marine Le Pen, qui bénéficie des scissions de Debout la France, a déjà présenté des candidats dans les quatre cantons auxerrois. Le RN n’a plus d’élu dans l’assemblée actuelle. L'expérience des deux conseillers élus en 2015 dans le canton de Villeneuve sur Yonne a tourné court : l'un a démissionné, l'autre à quitté le parti.  Mais le porte-parole du mouvement, Julien Odoul,  assure que le parti est désormais mieux implanté, qu'il a pu sélectionner des candidats plus fiables et que ça ne se reproduira pas cette fois.

La République en marche insaisissable 

Reste à savoir ce que fera la République en Marche, et si le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne sera lui-même candidat. Pour l'instant, il n'a pas dévoilé officiellement ses intentions. 

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess