Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales dans l'Yonne : la majorité se lance dans la course

-
Par , France Bleu Auxerre

Les candidatures pour les élections départementales du mois de juin sont officielles. La préfecture de l'Yonne a dévoilé la liste ce vendredi 7 mai. Dans le même temps, la majorité départementale a dévoilé son casting et ses priorités.

Les candidats de la liste "Unis pour l'Yonne" de la majorité départementale.
Les candidats de la liste "Unis pour l'Yonne" de la majorité départementale. - document remis

La préfecture a publié ce vendredi 7 mai la liste définitive des candidats qui vont s'affronter pour les élections départementales dans l'Yonne, les 20 et 27 juin prochains. Il y a au total 80 candidats pour 42 sièges à pourvoir au sein de l'assemblée départementale. C'est dans le canton d'Avallon qu'il y a le plus de concurrents (six binômes), ainsi que dans ceux de Joigny, Auxerre 1 et Cœur de Puisaye (cinq binômes)

Du côté de la majorité : 70% des candidats sont des conseillers sortants

A un mois et demi de ces élections, Patrick Gendraud, le président sortant, a présenté son équipe, baptisée "Unis pour l'Yonne" qui rassemble la droite, le centre et quelques indépendants. La majorité soutient des candidats dans 18 cantons sur 21. Ces candidats sont principalement des conseillers sortants, avec tout de même quelques "nouvelles têtes" : 12 candidats sur 38.

Poursuivre le travail engagé

La majorité sortante estime que son bilan est bon, avec une baisse de la dette, et même un budget en excédent de 50 millions d'euros. Elle souhaite poursuivre le travail engagé, dans la continuité, avec plusieurs priorités, notamment le numérique. C'est le premier point sur la liste de Patrick Gendraud : avoir la fibre dans tout le département dès 2023. Le président sortant assure que cet objectif est tout à fait réaliste grâce à la délégation de service publique attribuée fin 2019 à une entreprise privée.

L'équipe sortante souhaite aussi poursuivre la lutte contre la désertification médicale, avec une expérimentation de médecins salariés. Une idée à laquelle Patrick Gendraud n'était pourtant pas très favorable il y a encore trois mois. 

Autres priorités de ce nouveau mandat pour la majorité : poursuivre l'aide aux 6 000 associations du département, valoriser les produits du terroir et développer les circuits courts pour aider les producteurs, développer les services à la population comme "le bus des services publics" mis en place cette année, diminuer les dépenses énergétiques dans les collèges, enfin poursuivre la valorisation de nos sites touristiques et l'aménagement des véloroutes.

Patrick Gendraud est candidat à un nouveau mandat de conseiller et président du conseil départemental.
Patrick Gendraud est candidat à un nouveau mandat de conseiller et président du conseil départemental. © Radio France - Delphine Martin

Trois cantons sans candidat de la majorité

On notera que la majorité départementale n'apporte son soutien à aucun des candidats en lice dans trois cantons : à Auxerre - 4 (où le Modem Pascal Henriat, élu dans l'opposition en 2015, se réclame cette fois de la majorité), à Joigny (où des candidats LR seront notamment face à la conseillère sortante ex-RN aujourd'hui Debout la France Erika Roset) et à Vincelles (où le conseiller sortant Yves Vecten, élu sous l'étiquette Divers Gauche, a tourné casaque pendant le mandat pour se rallier à la majorité).

On notera aussi que la majorité soutient Malika Ounes et Patrick Picard dans le canton d'Auxerre 2, plutôt que le binôme constitué par la maire de Monéteau (Arminda Guiblain) et le maire d'Appoigny (Magloire Siopathis).

La majorité soutient par ailleurs la conseillère sortante Delphine Gremy dans le canton du Gatinais en Bourgogne, celui où Jean-Baptiste Lemoyne a renoncé à se présenter,  aux détriments du binôme de droite qui est également candidat dans ce canton : Christine Aita  et Loïc Barret.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess