Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales dans l'Yonne : la prime au sortant

-
Par , , France Bleu Auxerre

Marqué par une abstention record, le premier tour des élections départementales dans l'Yonne qui se tenait ce dimanche a conforté la majorité icaunaise sortante.

Salle Vaulabelle à Auxerre, lors du premier tour des élections départementales et régionales où, alors que le dépouillement était encore en cours, les suiveurs regardaient sur leur téléphone les premières estimations des JT de 20h.
Salle Vaulabelle à Auxerre, lors du premier tour des élections départementales et régionales où, alors que le dépouillement était encore en cours, les suiveurs regardaient sur leur téléphone les premières estimations des JT de 20h. © Radio France - Nicolas Fillon

Le premier tour des élections départementales dans l'Yonne qui se tenait ce dimanche a été marqué par une abstention record (64,88%, c'est 16 points de plus qu'en 2015 lors du dernier scrutin départemental). Il y aura des duels au second tour dans tous les cantons. Résultat en demi-teinte pour le RN, qui se qualifie dans 11 cantons (dont Cœur de Puisaye et Thorigny-sur-Oreuse) : c'est beaucoup moins qu'en 2015. Résultat moyen aussi pour "L'Yonne en commun", qui réunit les gauches et les écologistes, et ne réussit à se maintenir que dans six cantons (dont deux en tête).  

En revanche, pour la majorité départementale sortante de la droite et du centre, ce premier tour est très satisfaisant. Les analystes le disent d'ailleurs souvent : quand il y a une forte abstention, ça profite, en général, au sortant. Et ça se confirme dans l'Yonne, puisque les candidats de la majorité élue lors du dernier scrutin sont tous au second tour. Ils sont même en tête dans 13 cantons. 

Gendraud, symbole de la prime au sortant

Symbole de cette prime au sortant : le très bon score du président LR du conseil départemental sortant, Patrick Gendraud, dans son canton de Chablis. Avec sa binôme Sylvie Charpignon, il obtient 53,04% des suffrages... Mais comme ils ne réunissent pas 25% des inscrits, ils ne sont pas élus au premier tour ! Et ils devront affronter le binôme du Rassemblement National dimanche prochain, Anissa Berraho/Hervé Constans.

Bon score également pour André Villiers, député et conseiller sortant UDI dans le canton de Joux-la-Ville, qui réunit 50,76% des suffrages et devra affronter un binôme divers gauche au second tour. Exception à cette dynamique positive pour la majorité sortante : dans le canton de Tonnerre, le candidat sans étiquette soutenu par "L'Yonne en commun", le maire de Tonnerre Cédric Clech arrive nettement en tête avec 50,40% des votes, contre 29% pour la conseillère sortante Anne Jérusalem.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess