Politique

Élections départementales dans la Loire : l'UDI fait cavalier seul dans trois cantons

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 11 février 2015 à 17:03

L'UDI se mobilise dans la Loire
L'UDI se mobilise dans la Loire © Radio France - Mathilde Montagnon

Il y aura des primaires à droite lors du premier tour des élections départementales de mars prochain. Les centristes de l'UDI présentent des listes autonomes dans trois cantons du département.

La majorité sortante du Conseil général de la Loire a créé une Union pour la Loire, une liste de 42 candidats, UMP, UDI, Modem ou apparentés, emmenée par le président sortant Bernard Bonne. Mais cette UPL devra faire face à des binômes UDI dans trois cantons du département : le canton 19 (le sud-est de Saint-Étienne), le 10 (Rive-de-Gier) et le 11 (Roanne nord et Mably). Tout simplement parce qu'un accord global n'a pas été possible.

Pour Michel Thiollière, ancien maire de Saint-Étienne et membre du bureau politique de l'UDI, la sensibilté des centrsites n'était pas suffisamment représentée dans l'UPL. Et il ajoute "quand on voit élection après élection que les électeurs choisissent l'abstention ou les extrêmes, il y a peut-être une réaction à avoir (...) L'UDI est en train de proposer une alternative à ce vieux duel UMP-PS pour qu'il n'y ait pas que le Front national, non il y aura aussi l'UDI" .

UDI Departementales BOB

Même discours du côté de Mickaël Petit, candidat UDI à Saint-Étienne, dans le canton 19, qui estime que l'Union pour la Loire "n'a d'union que le nom puisqu'elle n'a pas voulu (d'eux)" . Et au-delà de la question de ce non-accord avec l'UPL, pour Jean-Luc Granger, candidat UDI à Rive-de-Gier, ces candidatures indépendantes des centristes permettent d'élargir l'offre politique et de renouveler la classe politique.

UDI Départementales ENRO

Dans le canton 19, les candidats connus à ce jour sont le Modem Samy Kefi Jerome et l'UMP Pascale Lacour pour l'Union pour la Loire, Mickael Petit et Katia Richaud pour l'UDI, Joseph Ferrara et Nadia Semache pour l'Union de la gauche et Eva Maroni et Nicolas Kieffer pour le Front de gauche, Bernard Urbianack et Béatrice Bernard pour le FN.

Dans le canton 10, il s'agit de Jean-Claude Charvin et Séverine Reynaud pour l'Union pour la Loire, Jean-Luc Granger et Stéphany Ficarella pour l'UDI et Isabelle Surply et Nicolas Fernandez pour le FN.

 

 

 

 

bandeau doss departementales loire - Maxppp
bandeau doss departementales loire © Maxppp