Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales dans le Gard : "Non à la récupération politicienne !", s'insurge JP Fournier

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le maire Jean-Paul Fournier réagit fermement après une interprétation de ses propos sur les élections départementales, en particulier sur les cantons de Nîmes.

Jean-Paul Fournier maire de Nîmes
Jean-Paul Fournier maire de Nîmes © Radio France - Tony Selliez

Dans un communiqué publié ce mardi soir, le maire de Nîmes insiste pour, s'il le faut, éclaircir ses propos au sujet des élections départementales dans le Gard, et plus particulièrement dans la ville qu'il dirige. Jean-Paul Fournier dénonce un "tract diffusé par le Rassemblement National sur le canton 2" qui "détourne les propos de ma (sa) réaction suite aux résultats des élections départementales dimanche soir."

Son leitmotiv était alors : « Notre seul adversaire c’est la gauche ». Cela, précise-t-il concernait "bien sûr exclusivement les cantons 1 et 4 où il y aura un duel au second tour entre des candidats de gauche et nos candidats de la majorité municipale/Les Républicains – Julien Plantier/Sophie Roulle et Richard Tibérino/Véronique Gardeur-Bancel.". Il indiquait alors pour les cantons où les candidats LR sont éliminés : "Ce soir, personne n’est propriétaire des intentions de vote des électeurs, c’est pourquoi je ne donne pas de consignes de vote dans les autres cantons."

"À l'heure où l’abstention abîme notre démocratie, ces détournements destinés à tromper les électeurs relèvent de la pire combine politicienne. Je réaffirme avec force mon opposition franche et claire à tout rapprochement avec les candidats et élus du Rassemblement National – je n’ai jamais changé de position et n’en changerai jamais. Il fallait que ce soit dit !" Jean-Paul Fournier (communiqué)

À l'occasion du premier tour des élections départementales 2021, le binôme Union Gauche et Écologistes de Christian Bastid et Amal Couvreur est majoritaire à Nîmes (2e canton) et reçoit 44,18 % des voix exprimées. Le binôme de Laurence Gardet et Yoann Gilelet (RN), crédité de 31,11 % des votes, figure à la deuxième place. La troisième position revient au binôme de Carole Solana et Marc Joseph Taulelle (LR), qui obtient un score de 24,71 % et qui est donc éliminé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess