Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales dans le Morbihan : "C'est une victoire assez large", David Lappartient satisfait

A l'issue des élections départementales ce dimanche, le Morbihan reste à droite. La majorité sortante obtient la majorité des cantons. Le futur président du département David Lappartient était l'invité de France Bleu Armorique ce lundi matin.

David Lappartient, le futur président du Conseil départemental du Morbihan
David Lappartient, le futur président du Conseil départemental du Morbihan © Maxppp - Le Mensuel

Le futur président LR du Conseil départemental du Morbihan, David Lappartient, se dit satisfait ce lundi matin de la victoire "assez large" de la droite aux élections départementales. Le second tour s'est tenu ce dimanche : la majorité sortante conforte sa position à la tête du Morbihan.

"Nous sommes satisfaits, car la majorité départementale conserve ses positions", a souligné David Lappartient sur France Bleu Armorique. L'opposition n'a cependant pas démérité. "La gauche a résisté à Lorient, c'est aussi la démocratie, a reconnu l'actuel maire de Sarzeau. La gauche a gagné quatre cantons, mais nous avons quasiment l'ensemble des autres cantons."

Des irrégularités dans le canton de Lanester ? 

La majorité départementale de droite a perdu le canton de Lanester, au profit de la gauche qui s'impose de quatre voix. "On sait que ce canton était historiquement tenu par les communistes, a souligné David Lappartient. On est déçus mais il semblerait qu'il y ait eu des irrégularités dans ce canton."

Le binôme de la droite et du centre et des progressistes, Fabrice Vély et Claudine de Brassier, pourrait déposer un recours : "Le respect n'a pas été au coin de la table, quelques éléments vont être étudiés."

En revanche, la droite conserve tous les cantons de Vannes : "C'est une bonne surprise, nous sommes très heureux, on a accentué l'avance du premier tour", a rappelé David Lappartient.

Un "pincement au cœur" en quittant la mairie de Sarzeau

Actuellement maire de la ville de Sarzeau, le futur président du Conseil départemental va devoir quitter son poste. "Moi je suis l'enfant du pays, ce mandat de maire est le socle de tous les mandats, donc envoyer la démission au préfet, c'est forcément un pincement au cœur", a souligné David Lappartient. 

Quand je vais signer ma démission, ça va forcément m'affecter. C'est un beau mandat le mandat de maire. 

Conseiller départemental depuis 2015, David Lappartient va succéder à la tête du Morbihan à François Goulard, président depuis 2011. "On a des personnalités différentes, pour autant, la bonne gestion du département va continuer, j'assume totalement le bilan de François Goulard, a tenu à affirmer David Lappartient, qui se présente comme un homme de terrain : "Je compte aller sur les territoires, dès la semaine prochaine je serai en visite dans un certain nombre de cantons". Selon lui, "il faut que l'action soit adaptée aux attentes" des citoyens, et "rien ne vaut le terrain".

L'homme politique est également président de l'UCI, l'Union cycliste international. Aura-t-il assez de temps pour tout faire ? "Je travaille beaucoup donc j'arriverai à faire les deux, comme j'ai réussi à mener mon mandat de maire et celui de l'UCI." David Lappartient suivra déjà ce lundi la troisième étape du Tour de France, "j'espère entre les gouttes !".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess