Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales en Drôme Ardèche, enjeux et candidats

-
Par France Bleu Drôme Ardèche

Les listes provisoires des élections départementales des 22 et 29 mars prochains ont été publiées par les deux préfectures de Drôme et d'Ardèche. Vous allez élire dans 19 cantons de la Drôme et 17 de l'Ardèche un duo homme / femme. La publication des listes a donné lieu à des surprises. Il y aura 86 binômes pour la Drôme et 75 pour l'Ardèche.

Les élections départementales auront lieu en mars, les élections régionales en décembre
Les élections départementales auront lieu en mars, les élections régionales en décembre © Maxppp

PS-UMP, un duel classique dans la Drôme

Dans presque tous les cantons drômois, un binôme porté par la majorité départementale sortante -les socialistes et leurs alliés- fera face à un duo UMP-UDI, voire UMP-Modem. Le Front national présentera bien des candidats dans chacun des dix-neuf cantons, du Nord Drôme aux Baronnies, c'est une première. Les Verts -qui ont dirigé la Drôme avec la majorité sortante- font désormais campagne avec le Parti communiste et le Front de Gauche. Il existe des dissidences à gauche sur les deux cantons montiliens et à droite sur le canton de Montélimar 1, de Romans-sur-Isère et de Valence 1.

Les cantons les plus disputés ?

Parmi les plus disputés, Valence 1 regroupe désormais Bourg-lès-Valence et une partie de Valence. Il y aura donc six binômes : un UMP, un divers Droite, le FN, le PS et sa majorité départementale, Les Verts et le Front de Gauche et une liste citoyenne. Il y aura également six binômes pour le canton de Tain-l'Hermitage . La majorité départementale doit cette fois composer avec une liste divers gauche-Front de Gauche, face à la droite, au FN et une liste sans étiquette.

À noter également, la présence de listes citoyennes, donc en dehors des partis traditionnels. C'est le cas dans le canton Valence 2 et le Diois . Les électeurs auront peut-être tranché dès le soir du premier tour à Pierrelatte-Saint-Paul-Trois-Châteaux . Dernière information notable, dans ce canton Tricastin , il n'y a que trois listes en compétition pour le 22 mars.

****► À LIRE AUSSI  |  La liste complète des candidats dans la Drôme   ► À LIRE AUSSI  |  La Drôme passe de 36 à 19 cantons  

Elections (image d'illustration).
Elections (image d'illustration). © Maxppp
  **La Gauche en ordre dispersé en Ardèche ** -------------------------------------------- Comme dans la Drôme, la gauche part en ordre dispersé dans les dix-sept cantons, à côté des binômes présentés par la majorité de gauche sortante, on trouve des candidats communiste ou Front de gauche, mais aussi écologistes. La droite a réussi à s'unir. Par ailleurs, comme dans la Drôme, le Front national présente des candidats partout, mais avec là aussi de la division visiblement : sur le canton de **Bourg-Saint-Andéol** , il existe le binôme officiellement investi par le parti extrémiste mais apparaît aussi le nom d'Alain Barnier, candidat frontiste pour les dernières élections municipales à Viviers. Il monte un binôme à part. Le même cas de figure est constaté au **Teil** . **Le Conseil général ardéchois sera-t-il renouvelé ?** ------------------------------------------------------- Tout dépendra du résultat des urnes bien sûr, deux tiers des conseillers généraux sortants se représentent. Mais des personnalités cèdent leur place : à gauche Jean-Paul Manifacier, patron des pompiers, et Marc Bolomey ancien, maire de **La Voulte-sur-Rhône** . A droite, on peut citer le sénateur Jacques Genest et Jean-Paul Chauvin, le maire de **Saint-Félicien** . Enfin, bien sûr, on voit émerger de nouvelles candidates : jusqu'à présent, il n'y avait que deux femmes élues au Conseil général. Là, parité oblige, chaque binôme est composé d'un homme et d'une femme. Il y a donc soixante-quinze candidates. L'Assemblée départementale ardéchoise sera donc forcément plus féminine. **********► À LIRE AUSSI  |  ** ** ******[La liste complète des candidats en Ardèche](http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/007/index.html)** ** ** ► À LIRE AUSSI  |  ** ** [L'Ardèche vote son nouveau découpage des cantons](http://www.francebleu.fr/infos/cantons/l-ardeche-vote-son-nouveau-decoupage-des-cantons-989772)**
Les élections municipales, les 23 et 30 mars.
Les élections municipales, les 23 et 30 mars. © Fotolia - Richard Villalon
  ****► CARTE INTERACTIVE  |  [Les nouveaux cantons de Drôme et d'Ardèche](http://www.francebleu.fr/infos/elections/carte-interactive-les-nouveaux-cantons-de-drome-ardeche-2152123)****► ** ** INFOGRAPHIE ANIMÉE  |  [Les élections départementales, comment ça marche ?](http://www.francebleu.fr/infos/elections/infographie-animee-les-elections-departementales-comment-ca-marche-2142693) [](http://www.francebleu.fr/infos/elections/carte-interactive-les-nouveaux-cantons-de-drome-ardeche-2152123)** **      
bandeau doss departementales drôme
bandeau doss departementales drôme © Maxppp
Choix de la station

À venir dansDanssecondess