Politique

Élections départementales en Isère : le débat de l'entre-deux tours, l'heure de vérité

Par Denis Souilla et Léopold Strajnic, France Bleu Isère mercredi 25 mars 2015 à 19:32

De haut en bas et de gauche à droite sur la photo : Jean-Pierre Barbier, Olivier Bertrand, Erwann Binet, Alain Breuil.
De haut en bas et de gauche à droite sur la photo : Jean-Pierre Barbier, Olivier Bertrand, Erwann Binet, Alain Breuil. © Le Dauphiné Libéré - Christophe Agostinis

La droite est en position de force pour espérer ravir le département à la gauche. A quatre jours du second tour des élections départementales, France Bleu Isère et Le Dauphiné Libéré proposent le débat d'entre-deux-tours en Isère. Jean-Pierre Barbier (UMP/UDI), Erwann Binet (PS majorité sortante), Olivier Bertrand (Rassemblement citoyen) et Alain Breuil (FN) ont accepté de débattre.

Jean-Pierre Barbier pour l'Union de la Droite (UMP/UDI, canton de Bièvre), Erwann Binet pour l'union de la gauche (PS majorité sortante, canton de Vienne 1), Olivier Bertrand pour le rassemblement citoyen (EELV, PG et réseaux citoyen, canton Grenoble 3), et Alain Breuil pour le Front National (canton de Morestel), ont accepté de débattre ce mercredi soir sur France Bleu Isère, avec Le Dauphiné Libéré , à quatre jours du second tour des élections départementales. La droite est en position de force pour espérer ravir le département à la gauche. La majorité sortante a souffert des divisions à gauche et une réconciliation avec les écologistes du rassemblement citoyen apparaît peu probable. Quant au FN, le parti de Marine Le Pen présent au second tour dans dix-huit cantons, n'est pas assuré pour autant de décrocher des sièges dans l'assemblée départementale.

Un débat sans langue de bois : la droite confiante, la gauche y croit encore

Le débat de l'entre-deux tours, c'est toujours un moment clé de la campagne, un moment de vérité. Les quatre candidats présents ce mercredi dans le studio de France Bleu Isère l'ont bien compris. Fort du résultat du premier tour, Jean-Pierre Barbier pour l'UMP aborde avec confiance l'élection de dimanche : "je vois une victoire de la droite dimanche soir" affirme le candidat de l'Union de Droite sur le canton de Bièvre, convaincu que le département va "basculer" .

DEBAT 25 mars 2015 / UMP

A gauche, Erwann Binet ne veut pas y croire : "le Département peut rester à gauche" . Un vœu qui ne peut se réaliser qu'à la faveur d'une alliance à gauche avec le rassemblement citoyen présent dans trois cantons grenoblois."Il faut sortir des consignes de vote" , répond Olivier Bertrand, et d'ajouter : "les électeurs ne sont pas des moutons, ils savent très bien distinguer les projets" . Des projets justement, le Front national n'en a pas, confesse Alain Breuil : "nous n'avons pas de programme pour le département (...), les grands problèmes de la France sont au niveau national". 

DEBAT 25 mars 2015 / FN

 

La gratuité des transports scolaires

C’est l’une des mesures symbolique qui a marqué le mandat de la majorité sortante. La fin de la gratuité des transports scolaires. Erwann Binet pour le PS défend cette position, selon l'élu socialiste : "les parents ne  paye que 5% du cout réel des transports scolaires" . Alain Breuil du FN se dit contre la gratuité, qu'il associe à une forme d'assistanat. Quant à Jean-Pierre Barbier pour l'UMP et Olivier Bertrand du rassemblement citoyen, ils envisagent le retour à la gratuité totale.

DEBAT 25 mars 2015 / Binet and co

 

L'autre dossier qui divise : Center Parcs

Autre point de clivage, l'emblématique dossier center parcs. Seul Olivier Bertrand du rassemblement citoyen dénonce l'utilisation d'argent public pour la construction "d'une bulle tropicale dans les alpes". Le projet de pierre et vacances recueille par ailleurs l'adhésion des trois autres candidats UMP, PS et FN.

DEBAT 25 mars 2015 / EELV

FBI dauphiné
 

 

 

 

 


bandeau doss departementales 38 - Maxppp
bandeau doss departementales 38 © Maxppp

Élections départementales : réécoutez l'intégralité du débat d'entre-deux-tours en Isère

Partager sur :