Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales en Sarthe : le canton de Savigné-l'Évêque bascule à droite

-
Par , France Bleu Maine

Le binôme Hélène Le Conte - Anthony Trifault l'emporte avec 54,33 % des voix dans ce canton détenu par la gauche. Ce qui permet à la droite de conforter sa majorité en emportant un quatorzième canton. Un de plus par rapport à 2015.

Hélène Le Conte et Anthony Trifault sont les nouveaux conseillers du canton de Savigné.
Hélène Le Conte et Anthony Trifault sont les nouveaux conseillers du canton de Savigné. © Radio France - Ruddy Guilmin

Un seul être vous manque et tout s'écroule. Remporté en 2015 par le chef de file des socialistes, Christophe Chaudun, le canton de Savigné-l'Évêque a basculé à droite lors du second tour des élections départementales, ce dimanche. Entre-temps, l'ancien maire de Connerré a quitté le paysage politique local, laissant sa place à celui de Saint-Mars-la-Brière, Patrice Vernhettes, dans un binôme aux côtés d'Isabelle Lemeunier. Et la dynamique était visiblement à droite.

En ballottage à peine favorable au premier tour, avec seulement 33 voix d'avance, le maire de Monfort-le-Gesnois, Anthony Trifault, et son binôme Hélène Le Conte, conseillère à Savigné, sont en effet parvenus à mobiliser pour être élus avec 54,33 % des suffrages, soit près de 500 voix d'avance au final. En 2015, au second tour, le binôme socialiste comptait pourtant neuf-cents voix d'avance sur la droite. Et 1 700 sur le FN.

Un millier de voix en plus pour la droite

À quelques jours du second tour, le binôme de la majorité disait sentir "une réelle volonté de changement" dans ce canton. Et ce malgré l'appel du binôme LREM, éliminé au premier tour, à voter à gauche. Ce report potentiel de 542 voix n'a d'ailleurs pas pesé lourd face à la dynamique qui a permis au binôme de la majorité de glaner plus d'un millier de voix supplémentaire par rapport au premier tour.

Grâce à cette victoire, la majorité sortante s'installe dans un quatorzième canton. Et conquière l'un des deux cantons que détenait la gauche en dehors du Mans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess