Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales : il y aura un duel à gauche dans le canton de Saint-Jean-de-Braye

-
Par , France Bleu Orléans

Il y aura finalement un duel à gauche dans le canton de Saint-Jean-de-Braye. Le binôme EELV se maintient face aux socialistes. En cause notamment : le désaccord profond sur le projet de pont sur la Loire, à Mardié.

Le binôme Europe Ecologie les Verts qui a fait 18% aui premier tour des élections départementales dans le canton de Saint-Jean-de-Braye a décidé de se maintenir finalement.
Le binôme Europe Ecologie les Verts qui a fait 18% aui premier tour des élections départementales dans le canton de Saint-Jean-de-Braye a décidé de se maintenir finalement. © Maxppp - SIMON DAVAL

Au lendemain du premier tour des élections départementales, les tractations ont commencé entre les différents candidats des cantons loirétains. A Saint-Jean-de-Braye, le binôme écologiste a finalement décidé de se maintenir face au PS. Il y aura donc un duel à gauche pour le second tour des élections départementales. 

Un plutôt bon score 

C'est Jean-François Doucet et Sabine Bonneville, binôme Europe Ecologie Les Verts, qui l'ont annoncé ce lundi. Tous les deux ont en effet obtenu un bon score (18% des voix) et pouvait donc se maintenir.  Le binôme socialiste Vanessa Slimani / Jean-Vincent Vallies, est quant à lui arrivé en tête avec 38% des voix. La liste écologiste (qui aurait pu se retirer, sur décision d'état-major politique) a finalement décidé de se maintenir. 

Ca manque très clairement de clarté, c'est nébuleux." 

Un désaccord majeur à l'origine de ce choix : le projet de pont sur la Loire, à Mardié. Dimanche soir encore, Jean-François Doucet exprimait son inquiétude concernant la position des socialistes sur ce pont : "Il faudra que les candidats élus entendent les inquiétudes des habitants. Ca manque très clairement de clarté, c'est nébuleux." 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce nouveau pont à Mardié est en effet censé répondre à l'engorgement actuel du pont de Jargeau, traversé par 15.000 véhicules par jour dont 70% de poids-lourds selon les chiffres du Département et crée de nombreuses contestations. Les travaux doivent débuter dans tous les cas d'ici la fin de l'année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess