Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales en Isère : Jean-Pierre Barbier (LR) officiellement candidat à succession

-
Par , France Bleu Isère

Jean-Pierre Barbier (LR) a officiellement lancé sa campagne ce vendredi, dans le canton de la Bièvre, à La Côte-Saint-André (Isère). À la tête du conseil départemental depuis avril 2015, il brigue sa succession, à nouveau pour six ans.

De gauche à droite sur la photo : Claire Debost, Jean-Pierre Barbier, Françoise Sampé-Buffet et Michel Veyron.
De gauche à droite sur la photo : Claire Debost, Jean-Pierre Barbier, Françoise Sampé-Buffet et Michel Veyron. © Radio France - Denis Souilla

Jean-Pierre Barbier (LR) a officiellement lancé sa campagne dans le canton de la Bièvre, ce vendredi, à La Côte-Saint-André (Isère). À la tête du conseil départemental depuis avril 2015, il brigue sa succession, à nouveau pour six ans. Sa colistière Claire Debost et lui dévoilaient également leurs suppléants : François Sempé-Buffet et Michel Veyron. Ils se présentent sur la liste "Majorité départementale pour l'Isère, union de la droite, du centre et de la société civile". Jean-Pierre Barbier souhaite que ce soit une majorité "au-delà de tous clivages ou toutes questions politiciennes".

Jean-Pierre Barbier : "Je suis candidat à mon redoublement"

"Je suis candidat à mon redoublement"

Le programme et les candidats de la liste d'union de la droite et du centre seront présentés dans une quinzaine de jours. Lors des deux tours des élections départementales -en même temps que les élections régionales- les 20 et 27 juin, il faudra élire 58 conseillers départementaux en Isère, dans 29 cantons. L'actuelle majorité départementale de la droite et du centre compte 36 sièges. "Demain, nous nous sommes sûrs d'avoir une majorité", explique assurément Jean-Pierre Barbier.

"Moi, je n'ai jamais fait de mystère sur le fait qu'effectivement, j'étais candidat à mon redoublement, et 'redoublement', pas dans le sens où on a été mauvais pendant le premier mandat, mais on va en faire un autre. On me dit la majorité se joue à trois cantons parce qu'effectivement, si on perd trois cantons, on n'a plus la majorité, oui... Mais on peut en gagner d'autres. On a une majorité aujourd'hui à trois cantons qui s'est quand même un peu étendu. J'ai ma majorité qui s'est élargie en fin de mandat, c'est-à-dire qu'au début du mandat, quand on votait le budget, on était à 34-24 à la fin du mandat, on est passé à 36-22. Moi, je veux y voir le fait qu'on porte des politiques qui rassemblent, tout simplement."

Claire Debost et Jean-Pierre Barbier
Claire Debost et Jean-Pierre Barbier © Radio France - Denis Souilla

"Au-delà des clivages politiques"

Le président sortant du conseil départemental de l'Isère explique être candidat à sa succession "en tant que président, non pas par souci d'égocentrisme, mais tout simplement parce que je crois que les gens doivent voter en toute transparence et en toute clarté. Ils votent pour une majorité avec un programme que nous partageons et aussi pour une équipe et pour un président. Et c'est ce qu'on fait en toute transparence. J'aimerais bien que tout le monde fasse preuve de la même transparence, mais j'ai peur que ce soit des questions qui soient un peu épineuses chez nos adversaires... Chez nous, il n'y a pas de problème, on est unis autour du programme, unis autour de l'équipe et on va avancer. Ce que nous voulons faire avant tout, c'est rassembler un maximum de monde sous cette bannière "Union de la droite et du centre pour l'Isère, majorité départementale" avec des gens qui sont motivés pour travailler pour le département au-delà de tous les clivages politiques, au delà de toute cette tambouille électoraliste. Je veux y croire parce qu'aujourd'hui, je reçois plus de soutiens que de gens qui me disent qu'ils ne veulent pas qu'on reste."

Jean-Pierre Barbier : "Au-delà des clivages politiques"

Françoise Sempé-Buffet et Michel Veyron
Françoise Sempé-Buffet et Michel Veyron © Radio France - Denis Souilla

Les candidats et suppléants sur le canton de la Bièvre

  • Jean-Pierre Barbier. Candidat. Élu à la tête du conseil départemental depuis avril 2015. Pharmacien de profession. Ancien maire de Penol, ancien député de l'Isère. Âgé de 60 ans.
  • Claire Debost.  Candidate. Conseillère départementale sortante. Deuxième adjointe à la commune de Sainte-Anne-de-Gervonde. Âgée de 57 ans.
  • Françoise Sempé-Buffet. Suppléante. Maire de Viriville, vice-présidente à Bièvre-Isère Communauté, en charge de l'administration générale, aux ressources humaines et à l'égalité hommes-femmes. Âgée de 64 ans.
  • Michel Veyron. Suppléant. Maire de Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, vice-président à Bièvre-Isère Communauté en charge des sports, de la vie associative et des équipements sportifs. Retraité exploitant agricole. Âgé de 69 ans.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess