Politique

Élections départementales : la gauche conserve la Dordogne

Par Cédric Lieto et Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord dimanche 29 mars 2015 à 21:47

MEA Dordogne second tour
MEA Dordogne second tour © Radio France

Le suspense a été rapidement tué lors du second tour des élections départementales en Dordogne. La majorité de gauche l'emporte nettement avec 38 élus sur 50.

Le second tour des élections départementales a rendu son verdict. La droite périgourdine n'a pas profité du contexte national et du départ du président socialiste du conseil général Bernard Cazeau. La gauche conserve les rênes du département. Les binômes emmenés par le Parti socialiste remportent la majorité avec la victoire dans 17 cantons sur 25. Ils pourront compter sur 2 cantons communistes. Face à eux, la droite de l'Union des démocrates de Dordogne décroche 6 cantons.

La nouvelle assemblée départementale comptera 35 élus socialistes, 3 communistes et 12 élus de droite.

 

Gauche largement majoritaire

Les listes du Parti socialiste remportent 17 cantons. Parmi les sortants, Germinal Peiro, Colette Langlade, Jeannick Nadal, Annie Sedan ou encore Jean-Fred Droin sont renouvelés dans leurs cantons. Seul Jacques Monmarson à Saint-Astier passe à la trappe, battu avec Véronique Chabreyrou par Elisabeth Marty et Pascal Protano : 50,39% contre 49,61%. Serge Fourcaud est lui aussi défait avec Pascale Penisson en Pays de Montaigne et Gurson face à Thierry Boidé et Christel Defoulny. De nouvaux visages socialistes font leur entrée au conseil départemental : Carline Cappelle et Jean-Michel Magne en Vallée de l'Isle, ou encore Nathalie Manet-Carbonnière et Christian Teillac en Vallée de l'homme.

Satisfaction forcément du nouvel homme fort de Dordogne, Germinal Peiro, appelé à succéder à Bernard Cazeau :

"Je suis heureux ce soir. En ce qui me concerne, je n'ai jamais douté"

La droite amère

L'Union des démocrates de Dordogne, alliance de l'UMP, de l'UDI et de divers droite, espérait forcément mieux. La droite n'a que 12 élus. Elisabeth Marty et Pascal Protano font tomber le fief socialiste de Jacques Monmarson, dans le canton de Saint-Astier. Thierry Boidé et Christel Defoulny s'imposent facilement en Pays de Montaigne et Gurson.

L'UDD décroche aussi les deux cantons de Périgueux. A Périgueux 1, le duo Natacha Mayaud/Laurent Mossion termine devant les socialistes Marie Moulenes/ Mostafa Moutawakkil avec 52,47% des voix. A Périgueux 2, Thierry Cipierre/Joëlle Huth s'imposent avec 51,79% des voix face à Richard Bourgeois et Delphine Labails.

Pas d'élus pour le FN

C'était l'un des enjeux de ce second tour en Dordogne : le Front national allait-il avoir des élus au conseil départemental ? La réponse est non. Si le FN était qualifié dans 10 cantons, il n'en remporte aucun. Dans le canton de Bergerac 2, où il était arrivé en tête, le Front National est battu par la majorité départementale avec 42,49% des voix. Dans le canton de Sud-Bergeracois, le FN parvient à battre la droite, 28,37% des voix contre 26,87%.

Prochain rendez-vous jeudi pour l'élection du nouveau président du conseil départemental de la Dordogne. Germinal Peiro devrait être élu dans un fauteuil.

Partager sur :