Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales 2021 : la gauche renforce sa majorité en Haute-Vienne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

La gauche fait mieux que bien en Haute-Vienne pour ces élections départementales 2021. Non seulement elle conserve la majorité dans l'hémicycle départemental, mais elle la renforce de deux cantons de plus par rapport au scrutin de 2015 et s'impose donc dans 17 cantons sur 21.

Jean-Claude Leblois, Président du Conseil départemental de Haute-Vienne (photo 2020)
Jean-Claude Leblois, Président du Conseil départemental de Haute-Vienne (photo 2020) © Radio France - Alain Ginestet

Une soirée tranquille. Le Président sortant PS du Conseil départemental de Haute-Vienne, Jean-Claude Leblois, lui-même largement réélu dimanche soir avec 61,87% des suffrages sur son canton de Saint Léonard-de-Noblat, peut savourer les résultats de ce scrutin 2021 (en faisant un instant abstraction de l'abstention). Non seulement la gauche conserve la majorité dans l'hémicycle départemental, mais elle la renforce en faisant tomber trois cantons dans son escarcelle (tout en n'en perdant qu'un seul). 

Trois cantons gagnés, un seul perdu

Et pas des moindres. Sur le canton de Limoges 1, le duo composé de l'ancien basketteur et cadre du CSP Stéphane Ostrowski et de Véronique Guilhat-Barret obtient 56,99 % des voix, après avoir fait plus de 35% au second tour. Une victoire nette et sans discussion. 

Moins large est le résultat gagnant de Thierry Miguel et Cécile Bourdeau sur le canton de Limoges 7. Mais avec 52,11 % des suffrages, le binôme de gauche s'offre le luxe de battre les sortants Nadine Rivet et Rémy Viroulaud, qui sont aussi des proches du Maire de Limoges Emile-Roger Lombertie. Thierry Miguel fait donc plus que gagner une place au Département, il renforce aussi clairement son statut de chef de file de l'opposition municipale, après son échec au scrutin de l'an passé. Il incarne ainsi une forme de renouveau de la gauche dans la capitale limousine, Thierry Miguel étant inconnu en politique avant le scrutin de l'an passé. 

Thierry Miguel, chef de file de l'opposition municipale à Limoges, s'impose dans le canton de Limoges 7 (photo 2020)
Thierry Miguel, chef de file de l'opposition municipale à Limoges, s'impose dans le canton de Limoges 7 (photo 2020) © Radio France - Alain Ginestet

Enfin, la gauche s'empare du canton de Chateauponsac avec 50,44% des voix pour le duo Alain Jouanny-Amandine Sellès. Une victoire très serrée, tout juste 41 voix d'avance, qui constitue quand même un petit évènement dans ce canton traditionnellement à droite, où le tandem Gérard Rumeau-Marie-Paule Willems échoue donc de peu.

Certes, la gauche a perdu le canton de Panazol, et la nette défaite du binôme socialiste composé du maire de Feytiat Gaston Chassain et de Valérie Millon est clairement un revers. Mais le solde de tout compte reste positif pour la gauche à ce scrutin départemental, qui renforce donc sa majorité de deux cantons (et quatre élus) dans l'hémicycle départemental. 

Jean-Claude Leblois peut donc attendre sereinement l'installation de la nouvelle assemblée départementale, jeudi prochain, à Limoges. Il va retrouver son siège de Président, qu'il occupe depuis six ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess