Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales : la gauche reprend les commandes des Côtes d'Armor

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

A l'issue du second tour, le département des Côtes d'Armor repasse à gauche. La droite n'aura effectué qu'une parenthèse de 6 années à la présidence du département, véritable fief de gauche pendant 40 ans. Le socialiste Christian Coail, élu de Callac, devrait être le nouveau président.

Le socialiste Christian Coail futur président du département des Côtes d'Armor
Le socialiste Christian Coail futur président du département des Côtes d'Armor - DR

Le département des Côtes d'Armor repasse à gauche après 6 années de majorité à droite et au centre. Au premier tour, l'union de la gauche était déjà en tête dans 19 cantons sur 27. La gauche sociale et écologique a pris au 2è tour 9 cantons détenus par la droite, notamment Saint-Brieuc 1, Plérin détenu par le sénateur DVD Alain Cadec, Plaintel détenu par l'ancien vice-président LR Thibaut Guignard, Trégueux ou encore Paimpol. Dans le nouvel hémicycle, l'union de la gauche et les divers gauche ont 34 sièges, les écologistes 4 et 16 pour la droite et le centre. 19 cantons sur 27 sont à gauche avec les écologistes, la droite n'en conserve que 8.

Christian Coail, futur président

Jeudi 1er juillet, le nouveau Conseil départemental des Côtes d'Armor va élire son président. Le socialiste Christian Coail, président sortant du groupe socialiste et républicain et maire de Saint-Servais, sera le seul candidat pour l'union de la gauche et des écologistes. Il devrait logiquement succéder au président LR sortant Romain Boutron.

EN SAVOIR PLUS : le département repasse à gauche : tous les résultats du second tour

Choix de la station

À venir dansDanssecondess