Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales : la prime aux sortants pour le second tour en Côte-d'Or et Saône-et-Loire

-
Par , France Bleu Bourgogne

Après le premier tour des élections départementales, les majorités sortantes de centre-droit et droite en Côte-d'Or et Saône-et-Loire sont en bonne position pour être reconduites le 27 juin.

François Sauvadet (ici à gauche sur la photo) et André Accary (ici à droite sur la photo)
François Sauvadet (ici à gauche sur la photo) et André Accary (ici à droite sur la photo) © Maxppp - -

La prime aux sortants a fonctionné en Bourgogne-Franche-Comté où la droite, qui détient six des huit départements de la région, est en bonne position pour conserver la majorité des conseils départementaux dans son escarcelle, avec un vote RN globalement en baisse. En Côte d'Or et en Saône-et-Loire, la droite est en position très confortable, ses présidents respectifs sortants Alain Sauvadet (UDI) et André Accary (DVD) étant même réélus dès le premier tour (avec 61,14% et près de 77% respectivement).

En Côte-d'Or

Sans surprise, le président sortant du conseil départemental est réélu avec 61,14% des voix mais surtout un peu plus de 25% des inscrits, ce qui permet à François Sauvadet (UDI) de valider son élection. On ne votera pas non plus dimanche prochain dans le canton de Chatillon-sur-Seine où le binôme divers droite Valérie Bouchard et Hubert Brigand totalise à lui seul 69,15% des voix. Deux autres binômes UDI manquent de peu l'élection dès le premier tour : Chaterine Louis et Charles barrière à Is-sur-Tille ainsi que Laurence Porte et Marc Frot à Montbard.

L'autre grande surprise, c'est le rendez-vous manqué pour le Rassemblement national en Côte-d'Or. Il n'est en mesure de se maintenir au deuxième tour que dans quatre cantons : ceux d'Auxonne, Is-Sur-Tille, Ladoix-Serrigny et Saint-Apollinaire. Ce premier tour a aussi été une vraie gifle pour La République en Marche : le parti présidentiel totalise moins de 5% des voix en Côte-d'Or. L'abstention bat, elle, des records : presque 64 % en Côte-d'Or.

En Saône-et-Loire

En Saône-et-Loire, comme en Côte-d'Or, la droite est en position très confortable pour le second tour des élections départementales. Le président divers droite sortant André Accary (DVD) est réélu dès le premier tour avec près de 76,73% à Paray-le-Monial. En Saône-et-Loire, ce sont en tout quatre binômes de la majorité départementale qui sont élus dès le premier tour, comme dans les cantons de Charolles et de Chaufailles,

Les résultats des départementales près de chez vous

Choix de la station

À venir dansDanssecondess