Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Elections départementales : le Finistère bascule à droite, un scrutin très serré

A gauche depuis 1998, le département du Finistère a basculé à droite ce dimanche soir à l'issue du second tour des élections départementales. Le candidat socialiste à la présidence du département, Marc Labbey, n'a pas été réélu dans son canton de Brest-3, à cinq voix près.

Marc Labbey, candidat à sa réélection dans le canton de Brest-3, n'est pas réélu Marc Labbey, candidat à sa réélection dans le canton de Brest-3, n'est pas réélu
Marc Labbey, candidat à sa réélection dans le canton de Brest-3, n'est pas réélu © Radio France - Nicolas Olivier

C'est la droite qui arrive en tête ce dimanche soir à l'issue du second tour des élections départementales dans le Finistère. Pour obtenir la majorité et être élu à la présidence le 1er juillet prochain, il faut arriver en tête dans 14 des 27 cantons du département. Ce dimanche soir, la droite est majoritaire dans 14 cantons, y compris dans celui de Brest-3. Dans ce canton, le socialiste Marc Labbey, candidat à la succession de Nathalie Sarrabezolles (réélue dans son canton de Guipavas ) à la présidence du département, n'est pas réélu. Mais sa défaite est très serrée, puisque le binôme centriste Yves du Buit - Emmanuelle Tournier arrive en tête avec cinq voix d'avance. 

Publicité
Logo France Bleu

Un canton et la majorité bascule

"C'est un coup dur, a réagi Marc Labbey, il faut essayer de comprendre ce qui s'est passé. Le report des voix de gauche ne s'est probablement pas réalisé comme on pouvait l'espérer. La perte de ce canton nous fait perdre la majorité au département.

Face à ce score très serré, Yohann Nédélec, premier secrétaire du PS dans le Finistère, va demander un recomptage des voix. "Il faut attendre ce recomptage, a estimé le socialiste. On ne peut pas proclamer des résultats sur des comptages aussi serré." Yohann Nédélec n'exclut pas des recours. 

loading

Election du président

Un autre canton a basculé à droite, celui de Saint-Renan, avec une nette avance pour le binôme Marie-Christine Lainez - Gilles Mounier. Le binôme obtient 54,92% des voix, c'est plus d'un millier de voix d'avance sur les candidats de la gauche. 

Un binôme écologiste est par ailleurs élu dans le canton de Brest-2 : Barthélémy Gonella et Pauline Louis-Joseph-Daugué l'emportent avec 52,21% des voix. Et le canton de Carhaix-Plouguer reste dans les mains des régionalistes, avec la conseillère sortante Corinne Nicole et son binôme Philippe Guillemot. 

L'élection du président du conseil départemental se déroulera ce jeudi 1er juillet. Le candidat du canton de Saint-Pol-de-Léon, Maël de Calan, devrait être élu à la tête du Finistère. 

Maël de Calan, du canton de Saint-Pol-de-Léon, devrait être le prochain président du conseil départemental du Finistère © Maxppp - Lionel Le Saux

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu