Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales : le Rassemblement national en ordre de bataille dans les cantons d'Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Le Rassemblement national a présenté ce jeudi à Chevannes (Yonne), ses binômes pour les quatre cantons d'Auxerre aux élections départementales. Le parti de Marine Le Pen sera soutenu par L'Avenir français.

7 des Huit candidats du Rassemblement National pour les 4 cantons d'Auxerre ont été présentés à Chevannes (Yonne)
7 des Huit candidats du Rassemblement National pour les 4 cantons d'Auxerre ont été présentés à Chevannes (Yonne) © Radio France - Thierry Boulant

Le Rassemblement national a présenté jeudi après-midi à Chevannes (Yonne), ses binômes pour les quatre cantons d'Auxerre aux élections départementales des 20 et 27 juin prochains.

Des binômes de rassemblement

Le parti de Marine Le Pen ne partira pas seul. L'Avenir français, le nouveau parti souverainiste issu de la scission de Debout la France, l'accompagnera. Julien Odoul, le délégué départemental du RN dans l'Yonne et sa tête de liste pour les élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté s'en félicite. "Ce sont des binômes de rassemblement", détaille le numéro 1 icaunais du Rassemblement national, "nous faisons des listes d'union pour les régionales. Nous faisons des binômes d'union pour les départementales pour rassembler tous les patriotes, tous les souverainistes, tous ceux qui aiment la France, pour gagner."

Julien Odoul, délégué départemental du Rassemblement National et tête de liste aux élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté
Julien Odoul, délégué départemental du Rassemblement National et tête de liste aux élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté © Radio France - Thierry Boulant

Le programme du RPR des années 80

Pascal Blaise, le réfèrent départemental de L'Avenir français, candidat dans le canton d'Auxerre - quatre en compagnie de Marie-Pierre Croenne, a accepté sans état d'âme cette union avec le parti de Marine Le Pen : "On assiste en permanence à des alliances de circonstance , celle-ci c'est une alliance de conviction", précise-t-il ,"je voudrais tout simplement rappeler que le programme du Rassemblement national, que les médias qualifient systématiquement d'extrême-droite, est exactement identique au programme du RPR des années 80. Si vraiment c'était un parti d'extrême-droite, il ne serait pas autorisé en France."

Pascal Blaise, le réfèrent départemental de L'Avenir Français, candidat dans le canton d'Auxerre 4 en compagnie de Marie-Pierre Croenne.
Pascal Blaise, le réfèrent départemental de L'Avenir Français, candidat dans le canton d'Auxerre 4 en compagnie de Marie-Pierre Croenne. © Radio France - Thierry Boulant

Du mouvement des gilets jaunes au RN

Parmi les huit candidats, on retrouve Alexandre Brochier, le fondateur de "l'association Gilets jaunes 89 modérés" . Il est candidat en compagnie de Rachel Chadelat, dans le canton Auxerre - 2. Son passage au Rassemblement National est selon lui la suite logique de son engagement, il y a un peu plus de deux ans : "Ce sont deux causes bien distinctes mais deux causes qui se rassemblent" se justifie-t-il, "j'ai rejoins le mécontentement de la population en 2018,  je me suis lancé dans l'épopée des gilets jaunes dans une logique de dialogue, pour discuter de solutions avec les politiques. Aujourd'hui le RN est le seul parti à l'écoute de la population et qui tente d'apporter des solutions". 

Alexandre Brochier, le fondateur de "l'association Gilets jaunes 89 modérés" est candidat RN en compagnie de Rachel Chadelat, dans le canton Auxerre 2
Alexandre Brochier, le fondateur de "l'association Gilets jaunes 89 modérés" est candidat RN en compagnie de Rachel Chadelat, dans le canton Auxerre 2 © Radio France - Thierry Boulant

Les candidats 

Le Rassemblement national veut présenter des candidats dans les 21 cantons du département.

Dans le cantons d'Auxerre 1

Christian Fasquel, 65 ans, fonctionnaire de police à la retraite et Claudette Hamelin, 80 ans, infirmière à la retraite.

Dans le canton d'Auxerre 2

Alexandre Brochier, 47 ans, formateur et Rachel Chadelat, 52 ans, comptable.

Dans le canton d'Auxerre 3

Michèle Fasquel, 61 ans, retraitée et Aloïs Garnier, 27 ans, chargé de recrutement.

Dans le canton d'Auxerre 4

Marie-Pierre Croenne, 56 ans, retraitée de la fonction publique et Pascal Blaise, 65 ans, conducteur de train à la retraite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess