Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections départementales : les soutiens et investitures du parti Les Républicains dans le Loiret

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Le comité départemental du parti Les Républicains, présidé par le maire d'Orléans Serge Grouard, a rendu publique la liste des binômes investis ou soutenus pour les élections départementales de juin prochain. On note le retour en grâces d'Olivier Geffroy, pourtant exclu en décembre 2020

Le conseil départemental du Loiret à Orléans
Le conseil départemental du Loiret à Orléans © Radio France - Géraldine Marcon

Le parti Les Républicains dans le Loiret a rendu publique la liste des candidats qu'il investit ou qu'il soutient en vue des prochaines élections départementales dans le Loiret. Elles auront lieu, comme les élections régionales, les 20 et 27 juin 2021, sauf nouveau changement lié à l'épidémie de Covid-19.

L'une des surprises de ces investitures, c'est le retour en grâces d'Olivier Geffroy, l'ancien adjoint à la sécurité d'Olivier Carré et ancien président de LR, exclu du parti en décembre 2020 après les élections municipales. Il avait démissionné de son poste de président en 2019, pour contester la décision de son parti de soutenir Serge Grouard aux élections municipales, lui qui avait choisi de rester sur la liste d'Olivier Carré, pourtant soutenue par La République en Marche.

Devenu maire d'Orléans et président de LR en décembre 2020, Serge Grouard avait demandé et obtenu de son parti l'exclusion d'Olivier Geffroy.

Un "visage d'unité" voulu par Serge Grouard

Mais cette page est tournée, semble-t-il. Olivier Geffroy, conseiller départemental sortant sur le canton d'Orléans 4, celui d'Orléans Est, sera soutenu par LR, avec comme binôme Florence Carré, adjointe au maire d'Orléans dans le quartier de l'Argonne, une fidèle de Serge Grouard. Elle remplace Alexandrine Leclerc, élue en 2015 aux côtés d'Olivier Geffroy, et restée fidèle, elle, à Olivier Carré lors des municipales.

Interrogé par France Bleu Orléans, Serge Grouard assure qu'il s'agit, à travers ce soutien, "de rassemblement, particulièrement nécessaire en ce moment. Plus on peut se réunir, plus on est fort, et mieux c'est. Nous avons souhaité montrer un visage d'unité, c'est de cela que les gens ont besoin. D'autant qu'avec Olivier Geffroy nous avons des convergences de vue, et qu'il n'a pas démérité, loin de là, au conseil départemental"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'ancien adjoint à la sécurité d'Olivier Carré a publié un tweet dimanche 18 avril à ce sujet, "candidat aux élections dans un esprit de rassemblement. Pas question de se diviser face à la gauche". Finalement joint ce lundi soir, il explique à France Bleu Orléans qu'il n'a jamais estimé faire partie de l'opposition, "j'ai toujours dit que j'étais dans la minorité, d'ailleurs j'ai voté le budget de la Ville sans état d'âme". 

Olivier Geffroy devrait rallier la majorité municipale à Orléans

L'ancien président des LR du Loiret va-t-il rejoindre la majorité municipale orléanaise ? "Les choses vont se détendre dans les semaines qui viennent", répond-il laissant entendre à demi mot que cela devrait bien être le cas. Sera-t-il seul à rallier la majorité autour de Serge Grouard ou sera-t-il accompagné des deux autres élus de son groupe "Orléans demain" (Chrystel Royer et Gérard Gautier) ? "C'est trop tôt pour le dire. Pour le moment, place aux départementales, on a trouvé un binôme qui fait sens avec Florence Carré sur le plan politique".

A Saint-Jean-de-Braye, l'ancien maire de Mardié lâché

Le parti Les Républicains, en revanche, a refusé d'investir Christian Thomas, l'ancien maire de Mardié, sur le canton de Saint-Jean-de-Braye. A cause de sa binôme, Karine Prigent, élue dans l'opposition à Saint-Jean-de-Braye, mais qui n'est autre que la suppléante du député Modem Richard Ramos.

Lâché par son parti, auquel il se dit adhérent depuis 35 ans, Christian Thomas ne comprend pas : "ils m'ont dit que j'étais devenu infréquentable. Ils m'ont même proposé un autre binôme, et une bonne place sur leur liste aux régionales. Mais j'ai refusé et j'ai beaucoup d'amertume, en 35 ans je n'avais jamais demandé le soutien de mon parti".

LR investit le chef de file de l'opposition à Saint-Jean-de-Braye

LR a choisir d'investir sur ce canton le chef de file de l'opposition "de la droite et du centre" à Saint-Jean-de-Braye, Jean-Emmanuel Renelier, battu aux municipales en 2020. Lui avait pourtant sur sa liste Karine Prigent, et sa liste était soutenue, au moins officieusement, par le député Modem Richard Ramos.

"Il fallait de la clarté, c'est ce que nous avons fait" explique Serge Grouard. Mais Christian Thomas assure qu'il ne renoncera pas à être candidat sur ce canton détenu par la gauche, ce sont l'élu écologiste Thierry Soler et la maire socialiste de Saint-Jean-de-Braye Vanessa Slimani qui sont les sortants. "J'y vais quand même" annonce Christian Thomas, "avec un gilet de sauvetage sur le dos et de grandes chances de me noyer, mais on se noiera tous les deux"

Les candidats investis ou soutenus par LR aux élections départementales dans le Loiret : 

  • Beaugency - Jacques Mesas (Maire de Beaugency) et Ludivine Raveleau (Adjointe à Cléry St André)
  • Châteauneuf-sur-Loire - Philippe Vacher et Florence Galzin (sortants)
  • Courtenay - Frédéric Néraud et Corinne Melzassard (sortants)
  • La Ferté St Aubin - Christian Braux et Anne Gaborit (sortants)
  • Fleury-les-Aubrais - Anthony Domingues (conseiller municipal de Fleury-les-Aubrais) et Marie-Claude Donnat (ancienne présidente de la Communauté de Communes de la Forêt).
  • Lorris - Alain Grandpierre et Marie-Laure Beaudoin (sortants)
  • Malesherbes - Hervé Gaurat (maire de Malesherbes ) et Sophie Pelhâte (Maire d’Auxy)
  • Meung-sur-Loire - Thierry Bracquemond (Maire d’Huêtre) et Pauline Martin (sortante)
  • Montargis - Nelly Dury (Adjointe à Montargis) et Ariel Levy
  • Olivet - Isabelle Lanson et Hugues Saury (sortants)
  • Orléans 1 - Jean-Pierre Gabelle et Nadia Labadie (sortants)
  • Orléans 2 - Nathalie Kerrien et Jean-Paul Imbault (sortants)
  • Orléans 3 - Alain Touchard (sortant) et Béatrice Barruel (adjointe à Orléans)
  • Orléans 4 - Olivier Geffroy (sortant) et Florence Carré (adjointe à la mairie d’Orléans)
  • Pithiviers - Marc Gaudet et Marianne Dubois (sortants)
  • Saint-Jean-de-Braye - Jean-Emmanuel Renelier (conseiller municipal à Saint-Jean-de-Braye) et Marie Sanchez-Schneider
  • Saint-Jean-de-La-Ruelle - Kadejat Dahou et Guillem Leroux
  • Saint-Jean-le-Blanc - Laurence Bellais et Gérard Malbo (sortants)
  • Sully-sur-Loire - Line Fleury et Jean-Luc Riglet (sortants)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess