Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Elections européennes 2019 : tout est (presque) prêt chez Régions et Peuples Solidaires

samedi 25 août 2018 à 20:49 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

La fin, samedi, à Bayonne de l'université d'été de "Régions et Peuples Solidaires". Une édition destinée à préparer les futures élections européennes de mai 2019.

de gauche à droite : Claude Barbier (Savoie) François Alfonsi (Corse) Iria Epalza (Pays Basque) Gustave Alirol (Occitanie) Andrée Muchenbach (Alsace) Roccu Garoby (Corse) Gaël Briand (Bretagne)
de gauche à droite : Claude Barbier (Savoie) François Alfonsi (Corse) Iria Epalza (Pays Basque) Gustave Alirol (Occitanie) Andrée Muchenbach (Alsace) Roccu Garoby (Corse) Gaël Briand (Bretagne) © Radio France - Jacques Pons

Bayonne, France

La fin samedi à Bayonne de l'université d'été de "Régions et Peuples Solidaires". Une 23e édition qui a réuni durant trois jours les organisations régionalistes et des partis nationalistes de tout l'hexagone.

Objectif de cette réunion de trois jours : d'abord s'entendre sur un programme. Selon le communiqué final de cette université, "la présence de RPS lors des Européennes de 2019 défendra une vision qui permette de dépasser l’Europe des états et approfondir la construction de l'Union dans le respect de la diversité des territoires, des peuples et de leurs langues".

les dirigeants de Régions et Peuples Solidaires à Bayonne - Radio France
les dirigeants de Régions et Peuples Solidaires à Bayonne © Radio France - Jacques Pons

La tête de liste de RPS sera Corse

Pour une tête de liste, lors des prochaines élections européennes de mai 2019, il faut patienter "au plus tard jusqu'à fin octobre".  Il s'agira d'une personnalité corse issue d'une entente entre le parti de la nation Corse (Partitu di a Nazione Corsa) et la coalition "Femu à Corsica".

"Femu a Corsica" nouvel adhérent de Régions et Peuples Solidaires. Un membre de ce parti, Gilles Siméoni, le président du conseil exécutif de Corse, assistait d'ailleurs à la 23e université d'été de Bayonne. 

Contrat rempli — Roccu Garoby du PNC 

Vers une nouvelle alliance avec Europe Ecologie les Verts - Roccu Garoby (PNC)

Vers une alliance avec les verts

A propos de possibles alliances, les responsables de "Régions et peuples solidaires" ont estimé samedi impossible de s'entendre avec l’extrême gauche,  la République en marche, "l'ancien PS", et l’extrême droite. Seuls Europe Ecologie les Verts trouve grâce à leurs yeux.

Pour le président de Régions et Peuples Solidaires, l'occitan Gustave Alirol : "nous prenons du poids" "on est dans une période ou la démocratie ne fonctionne plus vraiment" "ça s'accentue depuis l'arrivée du nouveau Président (Emmanuel Macron) et La République en Marche". Selon Gustave Alirol, le Président Emmanuel Macron "met en oeuvre une politique jacobine". "C'est un jacobin avec un comportement bonapartiste !" "Nous, nous défendons une autre vision, celle d'une Europe des peuples et des régions".

Au niveau européen, Régions et Peuples Solidaires compte renouveler son accord avec l'ALE, l'alliance libre européenne. C'est un allié de poids. Il regroupe 45 partis régionalistes dans 18 états de l'Union Européenne. Avec le parti vert européen l'ALE constitue un groupe commun au parlement de Strasbourg. Une association politique forte de 52 députés jusqu'aux prochaines élections de mai 2019.

L'université d'été de RPS à Bayonne - Radio France
L'université d'été de RPS à Bayonne © Radio France - Jacques Pons