Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Élections européennes : dans l'Yonne, c'est compliqué pour les communes d'installer 33 panneaux d'affichage

-
Par , France Bleu Auxerre

Comment installer les 33 panneaux pour la campagne des élections européennes du 26 juin ? Dans la plupart des communes de l'Yonne, c'est un véritable casse-tête. Alors on fait appel au système D.

© Maxppp -

Auxerre, France

Trente-trois listes pour les élections européennes du 26 juin, c'est un record. Et c'est un véritable casse-tête pour les communes , car elles doivent installer 33 panneaux d'affichage devant chaque bureau de vote.  Elles n'ont pas le choix, c'est la loi. 

"Si on ne plaque pas les panneaux contre le mur, on a deux faces pour coller les affiches"

Et 33 panneaux, c'est surtout compliqué pour les petites communes, car en général , elles ne disposent que d'une dizaine, voire d'une quinzaine de panneaux. Il faut donc faire appel au système D, explique Mafoud Aomar, le président de l'association des maires de l'Yonne. "Au lieu de plaquer les panneaux contre un mur, on les met là où on peut faire le tour. De cette façon , quand on peut faire le tour du panneau, ça fait deux faces pour coller les affiches." 

Autre solution, la commune fabrique elle-même ses panneaux. "On prend des planches de bois pour faire des panneaux en sachant que tout cela, c'est au frais de la commune. Au frais du contribuable."

Le reportage de Damien Robine

33 panneaux obligatoires en sachant que certains vont rester vides

À Joigny, commune de près de 10.000 habitants, on doit aussi se creuser la tête. Plus question de mettre plus de jeux de panneaux que de bureaux de vote, comme c'était le cas auparavant, explique Nicolas Soret, 1er adjoint au maire de Joigny. "On  se contente de mettre un jeu de panneaux devant chacun des sept bureaux de vote de la ville. Ce qui nous a permis de récupérer des panneaux pour pouvoir honorer ce que nous demande la loi."  C'est-à-dire un emplacement pour chacune des 33 listes, même si certains panneaux vont rester vides. "On sait bien tous par expérience que les 33 listes n'auront pas toutes les moyens humains pour venir coller leur affiche. Mais nous respectons la règle. " 

Pour les communes, tout doit être prêt pour le lancement de la campagne officielle de élections européennes, qui débute lundi 13 mai.