Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Elections européennes : la percée des écologistes en Loire-Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les écologistes de EELV se hissent à la deuxième place des élections européennes en Loire-Atlantique. Ils améliorent leur score de six points par rapport au scrutin de 2014 et ils sont au coude à coude avec LREM à Nantes.

Yannick Jadot, tête de liste EELV, arrivé en troisième position aux élections européennes
Yannick Jadot, tête de liste EELV, arrivé en troisième position aux élections européennes © Maxppp -

Nantes, France

La liste conduite par Yannick Jadot a terminé à la deuxième place des élections européennes dimanche soir en Loire-Atlantique. Europe Ecologie les Verts totalise 18,92% des suffrages, loin derrrière la liste LREM (Nathalie Loiseau, 25.63%) mais avec quatre points d'avance sur le Rassemblement national conduit par Jordan Bardella. Les écologistes sont donc le deuxième parti le plus voté dans le département, ils ont gagné 41 000 voix par rapport aux élections européennes de 2014, là où le RN progresse de moins de 6000.

Un quart des suffrages à Nantes

A Nantes, le maire Johanna Rolland a dû passer une bien mauvaise soirée, la liste  PS-Place publique qu'elle soutenait arrive en troisième position, elle totalise 9222 voix alors que la liste de Yannick Jadot en rassemble près de 24 000, soit près du quart des suffrages exprimés. Dans la capitale régionale, EELV a moins de 2000 voix de retard sur La République en marche. Ces deux formations ont déjà annoncé qu'elles mèneraient une liste pour les élections municipales de mars prochain. "On est aujourd'hui devenu la première force politique à gauche" déclarait dimanche soir Julie Laernos, conseillère municipale EELV à Nantes.

Les écologistes puissants aussi dans la métropole

Autour de Nantes, la liste des écologistes a été la plus votée à Rezé, à Couëron, au Pellerin, à Saint-Jean-de-Boiseau et à Indre. Dans d'autres communes de la métropole comme Saint-Herblain, Orvault, Saint-Sébastien, Vertou, Carquefou, Bouguenais, Haute-Goulaine, elle obtient entre 19% et 21% des suffrages.

A Saint-Nazaire et à Guérande, la liste EELV est en deuxième position alors qu'elle est en tête à Notre-Dame-des-Landes avec plus de 23% des voix.