Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Elections européennes : les maires doivent se creuser la tête pour trouver de la place pour les 34 listes

La campagne officielle pour les élections européennes débute ce lundi 13 mai 2019. Depuis quelques jours, les panneaux pour les affiches des candidats fleurissent dans toutes les communes mais avec 34 listes, certains maires n'ont pas assez de plaques de métal et se débrouillent avec leurs équipes.

Le mur de panneaux de la mairie de Saint-Martin-de-Fontenay est composé de plaques en métal et de planches de bois
Le mur de panneaux de la mairie de Saint-Martin-de-Fontenay est composé de plaques en métal et de planches de bois © Radio France - Marcellin Robine

Saint-Martin-de-Fontenay, France

Dans la petite ville de Saint-Martin-de-Fontenay, au sud de Caen, la campagne des élections européennes se prépare. À deux semaines du scrutin, les panneaux pour les affiches des candidats ont été installés près des deux bureaux de vote, à la mairie et dans une salle à quelques dizaines de mètres. Et avec 34 listes, il faut imaginer des solutions pour cette commune, qui, comme beaucoup d'autres, n'a pas assez de panneaux. "On en a 32, l'équipe technique est allée chercher des plaques de bois dans un magasin de bricolage, révèle la maire Martine Piersiela, c'est de la débrouille."

"Ça gâche le paysage", Jean-Pierre, habitant de Saint Martin de Fontenay depuis 35 ans

La mairie de Saint-Martin-de-Fontenay est maintenant cachée par les panneaux. "Ça ressemble à une prison" remarque Fabienne Busnel, employée administrative de la mairie. Un sentiment partagé par les habitants de la commune. "C'est moche, lâche Guy, un cycliste, mais c'est comme ça, il y a 34 listes." Jean Pierre vit à Saint Martin de Fontenay depuis 35 ans et pour lui, "ça gâche le paysage".

Fabienne Busnel et Martine Piersiela devant des panneaux électoraux - Radio France
Fabienne Busnel et Martine Piersiela devant des panneaux électoraux © Radio France - Marcellin Robine

Mais dans deux semaines, les élections seront terminées. Les services de la mairie enlèveront vite ces panneaux. Les longs murs d'affiches électorales ne seront plus que des mauvais souvenirs. En attendant, il faudra vivre avec ces palissades éphémères, jusqu'au scrutin, le 26 mai.