Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales : "l'Yonne en commun" veut faire basculer le département à gauche

-
Par , France Bleu Auxerre

Dans l'Yonne, la gauche et les écologistes seront unis pour les prochaines élections départementales. Le PS, la France Insoumise, le PCF et EELV ont réussi à trouver un accord pour les scrutins des 20 et 27 juin.

Les représentants des gauches et des écologistes ont trouvé un accord pour les départementales dans l'Yonne.
Les représentants des gauches et des écologistes ont trouvé un accord pour les départementales dans l'Yonne. © Radio France - Delphine Martin

Pour faire basculer le département à gauche aux prochaines élections, en juin prochain, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, la France Insoumise, la Gauche Républicaine et Socialiste et Europe Ecologie les Verts ont décidé de miser sur l'union. Ils ont trouvé un accord sur un programme commun et comptent présenter des candidats dans tous les cantons de l'Yonne. La liste des candidats (deux binômes homme-femme dans chaque canton, soit deux titulaires et deux suppléants) n'a toutefois pas encore été dévoilée.

Une union historique

Cette union des gauches, des écologistes et de "citoyens engagés" est une première pour les élections cantonales dans l'Yonne. Frédérique Colas, première adjointe au maire de Joigny, conseillère régionale PS, devrait briguer un siège dans son canton. Elle parle d'un accord historique : "Nous avons travaillé ensemble depuis plusieurs mois, nous avons construit cette union qu'on appelle "L'Yonne en commun", pour que tous les partis de gauche et les écologistes puissent se réunir autour d'un même projet, avec une même conviction et des valeurs communes. Avoir construit cet accord, c'est une force. Et je pense qu'on incarne aussi le changement par rapport à de vieilles méthodes, un changement par rapport à des politiques publiques qui peinent à évoluer".

Onze mesures phares

Pour faire cette "bascule", les candidats de "L'Yonne en commun" comptent s'appuyer sur onze mesures-phares dans tous les domaines qui relèvent de la compétence du Département. Un accent est mis sur le développement durable et la transition environnementale : favoriser les circuits courts et le bio dans les cantines des collèges, lancer un vaste plan d'isolation thermique pour les bâtiments départementaux et promouvoir un tourisme vert et éco-responsable en développant les vélo-routes et les sentiers de randonnée.

Un ordinateur en 6e et un RSA jeune

"L'Yonne en commun" souhaite des collèges à "taille humaine" et entend faire plus d'efforts pour lutter contre le décrochage scolaire. Ils proposent aussi d'équiper chaque élève qui entre en 6e d'un ordinateur, pour lutter contre la fracture numérique. Ils comptent par ailleurs expérimenter un RSA-jeune pour les 18-25 ans.

Dans le domaine de la santé, "L'Yonne en commun" propose de créer un centre de santé départemental avec des médecins salariés. Il faut aussi, disent-ils, revoir intégralement le plan dépendance actuel et augmenter les subventions aux associations d'aide à domicile.

Le dépôt des candidatures pour les élections départementales débutera le  26 avril. Les candidats auront jusqu'au 5 mai pour déposer leur dossier en préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess