Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Election municipale de Bastia : Jean-Martin Mondoloni investi par Les Républicains

-
Par , , France Bleu RCFM

Jean-Martin Mondoloni sera le chef de file de la droite à l'occasion de l'élection municipale de Bastia. Alors qu'il n'a pas officiellement annoncé sa candidature, il a néanmoins obtenu l'investiture "Les Républicains".

Jean-Martin Mondoloni, invité de Vinti Minuti
Jean-Martin Mondoloni, invité de Vinti Minuti © Radio France - .

"Les Républicains" ont fait leur choix. Ils se rangeront derrière la candidature de Jean-Martin Mondoloni à l'occasion de l'élection municipale de Bastia en mars 2020. Le chef de file de la droite régionaliste à l'assemblée de Corse se présente, aux yeux de la fédération "Les Républicains" de Haute-Corse comme le candidat de l'union. Ce choix a donc été validé par les instances nationales. "En politique, il faut faire des choix. La démocratie s'exprime. Nous irons donc sur cette liste entre les Républicains et "Per l'avvene " a indiqué François-Xavier Ceccoli, le président de la fédération LR de Haute-Corse. 

Cette investiture, Jean-Martin Mondoloni dit "la recevoir avec satisfaction et sans véritable surprise. Je ferai savoir dans les heures et les jours qui viennent ma candidature, si elle doit se profiler. En tout cas, elle ne peut l'être qu'au titre de cette union qui prend forme désormais" précisait à chaud le principal intéressé. 

Stéphanie Grimaldi lâchée en route ?

La décision de la commission d'investiture "Les républicains" intervient alors même que Stéphane Grimaldi, ancienne présidente de la fédération de Haute-Corse, a déclaré sa candidature pour ce scrutin bastiais. Une initiative qui n'a visiblement pas eu d'écho auprès des dirigeants LR. Son successeur à la tête de l'instance départementale " pense que Stéphanie Grimaldi est sur un schéma où elle imagine sans doute que des listes séparées au premier tour peuvent apporter quelque chose ".  François-Xavier Ceccoli de poursuivre : " nous ne sommes pas dans ce cas de figure. On a fait un choix, en notre âme et conscience au niveau du parti. Et nous avons bien expliqué que nos militants attendent aujourd'hui des résultats, une union. Ils attendent que cette ville de Bastia soit gouvernée comme elle doit l'être. Et le meilleur moyen d'y parvenir, c'est d'être unis dès le premier tour " conclut François Xavier-Ceccoli.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess