Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Pays de Savoie

Elections municipales 2020 : le Rassemblement national présent dans huit villes de Haute-Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le Parti de Marine Le Pen part à l'abordage de huit communes haut-savoyardes avec l'intention de prendre des mairies. Pour l'instant, il y a deux candidats en Savoie.

Les candidats du 74
Les candidats du 74 - DR

La fédération du 74 a choisi de dévoiler en une seule fois ses têtes de listes. Même s'il pourrait y avoir d'autres candidatures d'ici la clôture des listes (27 février 2020) le mouvement nationaliste affiche un candidat de plus que lors des dernières élections municipales, avec l'ambition de surfer sur les derniers résultats favorables. 

Prendre des mairies 

Vincent Lecaillon, lui-même tête de liste à Annecy, se félicite de couvrir les villes les plus importantes et les deux gros villages, soit "30 % de la population de Haute Savoie en âge d'aller voter". 

Le conseiller régional, professeur d'Histoire-géographie, 57 ans, est depuis quatre ans le secrétaire départemental du rassemblement national. Il affiche une confiance à toute épreuve."Nous arrivons en tête dans quatre de ces huit communes, avec parfois 20 % d'avance aux dernières élections européennes. L'objectif est de prendre des mairies. On voit qu'il y a une possibilité sur Annecy avec une configuration politique très avantageuse. Le maire sortant étant contesté et soutenu par les Républicains et La République en marche - ce qui aura pour conséquence de déboussoler une partie de son électorat."   

Les candidats 

Vincent Lecaillon espère monter une ou deux listes en plus. Pour l'heure les candidats sont les suivants :  Geoffroy Picot à Magland, Jean Benoit-Gonin sur Marignier, Christian Pernin à Sallanches, Guillaume Lasjuilliarias à Bonneville, Anne-Françoise Abadie-Parisi pour Thonon-les-Bains, Magalie Luho à Annemasse, Karl Aoun sur Cluses et donc Vincent Lecaillon à Annecy.

Vincent Lecaillon ne cache pas qu'il n'est pas aisé de constituer des listes. Mais pour lui, cela est dû, non pas à la réputation du RN , mais à la charge de maire, très lourde et mal rémunérée, sans véritable statut. 

Au compte-gouttes en Savoie

La stratégie de communication n'est pas la même en Savoie où les candidats se dévoilent les uns après les autres, au compte-gouttes. Marie Dauchy a été la première sur Saint-Jean-de-Maurienne. Elle pourrait recevoir le soutien du député européen Jordan Bardella la semaine prochaine en visite en Maurienne. C'est ce que confie Brice Bernard, le délégué départemental pour la Savoie, qui a clairement fait de Saint-Jean-de-Maurienne un "objectif majeur". 

Autre candidat déclaré : Tanguy Burnet-Merlin sur Saint-Nicolas-la-Chapelle. Des listes sont en voie de constitution sur Chambéry ou Albertville. Mais "il est encore trop tôt pour communiquer". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu