Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections municipales : 4000 candidats attendus en Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Les candidats aux élections municipales ont jusqu'au 27 février pour déposer leurs listes. La préfecture de la Creuse attend environ 4000 candidatures. Généralement, seule la tête de liste se déplace mais il faut tout de même vérifier le dossier de chaque colistier.

Quatre guichets accueillent les candidats jusqu'au 27 février.
Quatre guichets accueillent les candidats jusqu'au 27 février. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Depuis le 12 février et jusqu'au 27, il est possible de déposer sa candidature aux élections municipales à la préfecture de Guéret ou la sous-préfecture d'Aubusson. 3006 sièges de conseillers municipaux sont à pourvoir en Creuse, compte tenu du nombre de communes. Les services de la préfecture s'attendent donc à recevoir environ 4000 candidatures, car il peut y avoir plusieurs listes dans une même ville.

Dans les communes de plus de 1000 habitants, les candidats déposent une liste. Dans celles de moins de 1000 habitants, il s'agit de candidatures individuelles, qui peuvent être présentées groupées. Elles peuvent alors être incomplètes ou présenter plus de noms que de sièges à pourvoir.

300 candidatures par jour

A Guéret, quatre bureaux accueillent les candidats. "Nous avons mis en place un système de rendez-vous pour éviter qu'ils attendent trop longtemps, même s'ils peuvent toujours venir spontanément", explique Delphine Sénéchal, cheffe du bureau des élections de la préfecture de la Creuse.

Ce n'est pas la cohue, puisque souvent seule la tête de liste se déplace pour enregistrer tous ses colistiers. Néanmoins, les fonctionnaires de la préfecture doivent vérifier toutes les pièces du dossier pour chacun : "ils doivent apporter une pièce d'identité, la preuve de leur inscription sur les listes électorales et un document Cerfa s'ils se font représenter par un mandataire", détaille Jean-Claude Cuvillier, directeur de la citoyenneté à la préfecture de la Creuse.

Une heure pour enregistrer une liste

L'étude de chaque dossier prend environ une heure pour les 23 communes de plus de 1000 habitants, une demi-heure pour les autres. Chaque candidat repart avec un récépissé provisoire. Pour obtenir le récépissé définitif, chaque dossier est d'abord passé au peigne fin. Les fonctionnaires vérifient notamment qu'aucun candidat n'est inéligible. Par exemple, un employé municipal n'a pas le droit de se présenter dans la commune qui l'emploie.

Jean-Claude Cuvillier, directeur de la citoyenneté à la préfecture de la Creuse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu