Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Elections municipales à Metz : sans Jean-Michel Toulouze, le PS envisage une campagne "collective"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Après le décès brutal de Jean-Michel Toulouze, le Parti Socialiste à Metz n'entend pas désigner rapidement un nouveau chef file pour les prochaines élections municipales. La campagne sera dans un premier temps "collective" explique le militant messin et membre du bureau national Yoan Hadadi.

Sans Jean-Michel Toulouze, le PS de Metz se retrouve sans leader à 5 mois des élections municipales
Sans Jean-Michel Toulouze, le PS de Metz se retrouve sans leader à 5 mois des élections municipales © Maxppp - Aurelien Morissard

Metz, France

Il devait être le candidat du PS pour Metz. Chacun le savait et il ne manquait plus que l'investiture officielle venue de Paris. Jean-Michel Toulouze n'a pas eu le temps de l'accueillir, emporté par une crise cardiaque le jeudi 3 octobre dernier. Sa disparition brutale laisse un vide : à sa famille, ses proches, ses amis. A son camp politique également, privé de son leader à cinq mois d'un scrutin qui s'annonce périlleux pour un Parti Socialiste déchiré localement, et moribond au niveau national.

Campagne "collective"

Rappel des faits : en mars dernier, c'est Thomas Scuderi, un autre adjoint du maire sortant Dominique Gros, qui avait emporté le vote des militants locaux. Mais la direction du parti avait décidé de geler la procédure et de ne pas lui accorder l'investiture. Jean-Michel Toulouze avait annoncé sa candidature en septembre et il faisait figure de grand favori pour porter les couleurs socialistes devant les électeurs.

Et maintenant ? "Nous allons entrer collectivement, tous les socialistes de Metz, en campagne" explique Yoan Hadadi, militants messin et membre du bureau national du PS, invité de France Bleu Lorraine. Et donc sans personnalité désignée comme tête de liste. Au moins dans les premiers mois de la campagne. Une démarche inédite et risquée que Yoan Hadadi justifie par ces circonstances exceptionnelles. "Notre enjeu est de continuer le travail, et Jean-Michel Toulouze avait poser les jalons d'un travail avec des idées novatrices, sur le fond et sur la manière de campagne." 

Confusion

Le décès de Jean-Michel Toulouze s'ajoute à une situation politique déjà confuse à Metz pour la gauche, avec l'explosion de la majorité municipale actuelle : le maintien de la candidature de Thomas Scuderi, le mouvement Unis de Xavier Bouvet. Sans compter La République en Marche de Richard Lioger, lui aussi ancien adjoint au maire socialiste... 

Choix de la station

France Bleu