Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections municipales à Villaines-la-Juhel : vers un rejet du recours en annulation

-
Par , France Bleu Mayenne

Daniel Lenoir devrait rester maire de Villaines-la-Juhel selon les informations de France Bleu Mayenne. Un recours en annulation, déposé par son adversaire aux élections municipales, est examiné ce jeudi matin au tribunal administratif de Nantes. La justice s'oriente donc plutôt vers un rejet.

photo d'illustration
photo d'illustration

Alain Berg, qui s'était opposé à Daniel Lenoir en mars dernier, n'est pas très confiant. Il sait déjà que les conclusions du rapporteur général, remises au tribunal administratif, ne lui sont pas favorables. "Je serai sans doute un simple conseiller municipal, j'ai des idées, je ne vais pas fermer ma gueule", nous confie-t-il. Alain Berg avait déposé un recours après sa très courte défaite. A l'issue du dépouillement, deux voix, deux voix d'écart seulement avait permis à Daniel Lenoir d'être réélu à l'arrachée.

Un règlement de comptes politique ? 

Le maire de Villaines-la-Juhel, lui, souligne aujourd'hui que le scrutin s'est déroulé dans des conditions normales. "Aucun tripatouillage. L'opposition attaque mon honneur, il y a une volonté de me nuire, c'est injuste et ça m'affecte", assure-t-il. Une volonté de nuire, la bombe est lâchée. 

Diane Rouland, maire du Ham, défie Daniel Lenoir à la communauté de communes

Car Daniel Lenoir pense que, dans les arrières-boutiques de la vie politique du Mont des Avaloirs, certains élus veulent le voir chuter. Et dès la semaine prochaine lors de l'élection de la présidence de la communauté de communes qu'il dirige depuis 2014. Candidat à sa propre succession, il sera opposé à Diane Rouland, maire du Ham, qui a décidé de le défier. La soirée du 9 juillet pourrait bien tourner au règlement de comptes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess